Liens commerciaux

0
Revue de presse du mardi 28 mai 2019

Les nouvelles nominations au sein de la plateforme Lamuka alimentent le contenu de la presse parue ce mardi à Kinshasa.

En sa qualité de coordonnateur de la plateforme Lamuka, Moïse Katumbi a restructuré lundi 27 mai cette plateforme politique, renseigne Le Potentiel.

On note de ces nominations que le député national Chérubin Okende devient porte-parole de Lamuka; Georgette Biebie, assumera les fonctions de secrétaire technique; le député provincial Valentin Gerengo est nommé conseiller chargé de l’émergence de l’État de Droit, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, poursuit le quotidien.

Aussitôt après l’annonce de cette restructuration, rapporte Le Phare, des réactions ont été enregistrées du côté des radicaux de Lamuka, qui accusent Moïse Katumbi des velléités de privatisation de ce regroupement politique et de neutralisation de ses anciens compagnons de lutte.

Pour Stève Kivuata, conseiller d'Adolphe Muzito, l’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga a opéré un passage en force en violation de l’esprit et de la lettre de la « Convention » portant création de Lamuka.



« L’on se demande si ces nominations feront l’unanimité au sein de cette famille politique », note pour sa part Congoprofond.net. Le site web rappelle que lors de la mutation de Lamuka en plateforme politique, les leaders de cette coalition avaient opté pour un présidium où chaque leader devra gérer la plateforme pour un mandat de 3 mois.

Selon la convention de Lamuka, fait remarquer Actualite.cd, Moïse Katumbi, qui dirige cette coalition politique pour une durée de trois mois, en est également le porte-parole et la représente auprès des tiers. Il doit être assisté également par la cellule politique de Lamuka, composée des délégués des membres du présidium de cette plateforme, conclut le portail.

Préparatifs des funérailles d’Etienne Tshisekedi

Les tabloïds kinois reviennent, dans un autre cadre, sur les préparatifs des funérailles d’Etienne Tshisekedi décédé le 1er février 20187 à Bruxelles.

Les travaux s’accélèrent au Stade des Martyrs, lieu des hommages populaires et officiels de l’ancien président de l’UDPS, rapporte Actualite.cd.

La structure métallique devant porter le podium est en train d’être monté, la lumière, le décor, le tapis et tous les autres dispositifs se mettent en place, un service ad hoc d’accréditation des journalistes internationaux et nationaux est installé depuis lundi 27 mai soir, détaille le site web.

Politico.cd qui révèle que les organisateurs « seront prêts à temps », note que vers la N’sele où un mausolée est érigé en la mémoire du Sphinx de Limete, les responsables des services de sécurité viennent inspecter le lieu où sera enterré Etienne Tshisekedi, explique le portail.

L’archevêque métropolitain de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo officiera la messe le jour des obsèques de l’opposant Étienne Tshisekedi, samedi prochain au Stade des Martyrs, ajoute 4pouvoir.cd.

Du côté des artistes congolais, Werrason, Mbilia Bel, Reddy Amisi, Bozi Boziana, Karmapa et Manda Chante ont enregistré le lundi 27 mai un spot vidéo, appelant la population à participer en grand nombre à ces funérailles, note 7sur7.cd.

« Obsèques officielles d’Étienne Tshisekedi : gare aux dérapages protocolaires », prévient Forum des As.

Le Tshisekedi que la RDC va pleurer de façon officielle pendant les trois jours du deuil, n'est pas un Etienne Tshisekedi en tant que président national de l’UDPS, mais un ancien Premier ministre, rappelle le quotidien.

Cela s'entend, tous les officiels actifs ou passifs de la RD Congo se trouvent en droit légitime de rendre un dernier hommage à cette grande figure de la classe politique zaïro-congolaise, conclut le journal.

radiookapi.net
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top