Liens commerciaux

0
Les députés nationaux du Kongo-central s’opposent à la décision de Basile Olongo, Ministre A.i de l’intérieur, de renvoyer Ne Mwanda Nsemi en prison. Ils l’ont fait savoir mercredi dans une déclaration commune faite au Palais du peuple.

« Nous députés nationaux Kongo, avons appris la bonne nouvelle du retour de notre frère, l’honorable Ne Mwanda Nsemi. Le peuple Kongo que nous représentons se joint à nous pour saluer ce retour. Puisse la présence de Ne Mwanda Nsemi sur la terre des ancêtres apporter la paix, la réconciliation et la cohésion, gages du développement. Cependant, nous condamnons avec la dernière énergie toute velléité de menace proférée à l’endroit de notre frère sur son éventuel retour en prison », peut-on lire dans cette déclaration.



Ne Mwanda Nsemi, président du parti Bundu Dia Kongo (BDK) a réapparu lundi dernier après deux ans de clandestinité. Détenu à la prison de Makala au mois de mars 2017, il s’était évadé quelques mois après. D’après Joseph Olenghankoy, président du CNSA, sa réapparition s’inscrit dans le cadre de la décrispation politique.

Cependant, pour Basile Olongo, Ne Mwanda Nsemi, étant un fugitif, doit avant tout regagner la prison. Il dit, d’ailleurs, avoir instruit les services pour que le leader de BDK soit arrêté.

Prince Ndongo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top