Liens commerciaux

0
LAMUKA, qui venait de sceller sa mue à Bruxelles de plateforme électorale en regroupement politique avec comme coordonnateur pour les trois prochains mois Moïse Katumbi Chapwe, risque d'éclater. Une divergence de taille oppose à ce jour deux de principaux leaders à savoir Katumbi et Fayulu Madidi sur l'appréhension de la philosophie même du regroupement. Il s'agit de la poursuite du combat pour la «vérité des urnes» et aussi et surtout, la légalité tout comme la légitimité de Félix Tshisekedi comme Président de la République.
Sur cette question, Martin Fayulu est intraitable. Il continue à clamer que c'est bien lui qui est l'élu du peuple et Félix Tshisekedi n'a fait que voler sa victoire par un arrangement secret avec l'ancien Président de la République Joseph Kabila. Tandis que Katumbi Chapwe reconnait Félix Tshisekdi comme seul Président de la République dès lors qu'il a été proclamé vainqueur par la Cour constitutionnelle.
C'est ci les deux lectures diamétralement opposées qui scellent la rupture entre les deux hommes quand on sait que Martin Fayulu Madidi a lancé une fatwa contre la Cour constitutionnelle qu'il continue d’accuser d'avoir été instrumentalisée par l'ancien Président Joseph Kabila. Tandis que, lui, Katumbi s'incline devant la haute Cour de Benoit Lwamba Bindu. C'est donc le jour et la nuit en termes de perception entre les deux leaders de LAMUKA.





Ces divergences de fond poussent nombre d’observateurs à prédire le divorce entre les deux partenaires. D’autant que Katumbi Chapwe a décidé de faire l'Opposition républicaine, c'est-à-dire s'opposer en faisant des propositions constructives au Pouvoir en place.
Là où Martin Fayulu Madidi, qui continue à soutenir qu'il est le seul Président de la République élu et en conséquence, il poursuit de plus belle le combat pour la «vérité des urnes». En tout cas, cette fois-là sans l'apport de Moïse Katumbi Chapwe, le principal bailleur de fonds de LAMUKA. Une situation qui ne décourage en rien Martin Fayulu Madidi que ses partisans appellent affectueusement " soldat du peuple» lors de ses bains de foule à travers tout le pays.
A ce sujet, il s'est déjà émancipé de ses deux provinciaux parrains de LAMUKA, à savoir Jean-Pierre Bemba Gombo et Moïse Katumbi, vole désormais de ses propres ailes en démontrant à chaque fois sa capacité de mobiliser la population sur une grande échelle comme lors de derniers meetings à la place Ste-Thérèse à N'Djili à Kinshasa pour la même cause. Incontestablement. KANDOLO M.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top