Liens commerciaux

0
Le député national Charles Naweji Mundele a demandé pardon au président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, après ses propos tenus, vendredi 7 juin, au cours de la plénière de l’Assemblée nationale sur les ordonnances présidentielles nommant les dirigeants de la SNCC et de la Gécamines.








Dans une déclaration faite ce samedi 15 juin, le député membre du Front Commun pour le Congo (FCC) a manifesté « ses plus profonds regrets » et sollicité « le pardon du président de la République et de tout le peuple congolais suite au grave malentendu né des propos tenus au sein de l’Assemblée nationale ».

« Rien, ni personne ne peut justifier une atteinte à la plus haute instance de notre pays. C’est pourquoi, je regrette sincèrement être à l’origine de cette entame dans notre cohésion nationale et réitère la demande de pardon de notre nation ».
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top