Liens commerciaux

0
La correspondance adressée au chef de l’Etat par Martin Fayulu, qui propose des solutions de sortie de crise dont la mise en place d’un Haut Conseil National de Reformes Institutionnelles (HCNRI) suscitent beaucoup de réactions. Pour Olivier Kamitatu, un des proches de Moïse Katumbi, le président d’Ecidé a jeté l’éponge à son combat de la vérité des urnes.
« En évoluant en franc-tireur Martin Fayulu tourne la page de la vérité des urnes. Son offre de dialogue consacre l’essoufflement d’un radicalisme stérile. Et, le procès en diabolisation intenté stupidement contre Moise Katumbi s’en trouve encore plus inqualifiable », peut-on lire sur le  compte tweeter d’Olivier Kamitatu.




Dans cette correspondance datée du 10 mai 2019, Martin Fayulu propose au chef de l’Etat Félix Tshisekedi d’organiser des nouvelles élections générales (présidentielle, législatives etc.)… Pendant cette période des réformes allant de 12 à 18 mois, Félix Tshisekedi dirigera le pays et Mr Martin Fayulu dirigera le HCNRI.

Chris Mutombo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top