Liens commerciaux

0
Comme il fallait s'y attendre, le député Henri-Thomas Lokondo a réagi au lendemain de sa suspension du Conseil national du regroupement PALU et Alliés. Dans une déclaration à la presse, l'élu de Mbandaka qualifie tout d'abord cette décision prise par Lugi Gizenga d' " irrégulière " avant de signifier n'être personnellement ni " preneur ni demandeur d'un poste ministériel ". Henri-Thomas Lokondo va jusqu'à crier à la violation des actes constitutifs du regroupement PALU-A.


" Moi personnellement, je l'ai déjà dit aux amis du PALU lors des réunions que je ne suis ni preneur, ni demandeur d'un poste ministériel, parce que moi j'ai l'éthique, j'ai la morale politique. Après avoir été candidat président de l'Assemblée nationale, être encore candidat au gouvernement ? Ne voyez-vous pas que sur le plan éthique ça ne colle pas ? Je suis intervenu, parce qu'il y a des amis alliés qui sont venus me voir pour me dire que la tricherie est flagrante. Ailleurs on a tenu compte des alliés. S'il y a deux postes, on donne un à PALU, et un autre aux alliés ", indique-t-il.

Mardi 13 août, Gizenga Lugi, président du regroupement PALU et Alliés, a suspendu pour une durée indéterminée Henri-Thomas Lokondo, Elvis Mutiri et Hyacinte Lumumba, respectivement du conseil national et du bureau exécutif du regroupement. Le président de PALU-A, Lugi Gizenga accuse les trois cadres suspendus d'avoir entrepris constamment des actions isolées tendant à créer la confusion et compromettre les objectifs du groupe. Mais pour Elvis Mutiri, le Palu s'est montré gourmand en n'alignant que ses membres comme candidats au gouvernement sans penser aux alliés.
Pour l'élu de Mbandaka, la raison serait ailleurs. Il fait savoir que cette décision contraire à l'acte constitutif du regroupement fait suite à la dénonciation, par son camp, d'une tricherie orchestrée par le PALU.

" C'est une fuite en avant. Ils se sont sentis exposés à la lumière du jour parce que nous avons dénoncé ".
Mardi, le député avait déjà accusé le parti de feu le Patriarche Antoine Gizenga de n'avoir pas tenu compte des alliés lors de la composition des listes des candidats ministrables.
Même alors, Lokondo estime qu'il n'a pas besoin du PALU pour exister politiquement. Bien au contraire. " Nous les alliés, on a été là, on a renforcé le PALU".
Lire ci-dessous, l'intégralité de la réaction de Lokondo et compagnie à leur suspension. Didier KEBONGO







Kinshasa, le 14 août 2019
Transmis copie pour informations à : :
- L'Honorable Sénateur Joseph Kabila KABANGE
Président Honoraire de la ROC et Autorité Morale du FCC
- SEM Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA, Premier Ministre
- L'Honorable Néhémie MWILANYA WILONDJA, Coordonnateur du FCC
(Tous) à. Kinshasa
Au Camarade GIZENGA LUGI, Président du Conseil National Regroupement PALU ET ALLIES
A Kinshasa/Matete
Concerne : Votre lettre de suspension
Camarade Président,

Nous accusons bonne réception de votre lettre sans référence du 13 août 2019, par laquelle vous nous faites part d'une suspension à durée indéterminée de nos fonctions au sein du Conseil National et du Bureau Exécutif du Regroupement PALU et Alliés avec privation des droits d'éligibilité aux avantages revenant au Regroupement.
Cette lettre appelle de notre part les observations suivantes :
Votre décision est prise en violation des articles 11 et 16 de l'Acte constrtutif du Regroupement. C'est le Conseil National du Regroupement qui est l'organe suprême habilité à prendre des décisions, notamment de sanctionner, et non pas le Président du Conseil agissant individuellement. Par votre décision, vous avez usurpé les pouvoirs du Conseil National et ainsi, votre acte est nul et de nul effet.
S'agissant des sanctions, contrairement au contenu erroné de votre lettre, le barème des sanctions est prévu à l'article 22 de l'Acte constitutif du Regroupement et non à l'article 21 et, il n'est prévu nulle part une " suspension à durée indéterminée avec privation des droits d'éligibilité aux avantages revenant au Regroupement ". Cette pure invention de votre part, rend d'avantage votre acte nul et de nul effet. Nous comprenons bien évidemment que cette astuce a pour unique objectif d'écarter les Alliés de leur participation au prochain Gouvernement.

Revenant au débat sur le seuil électoral et le nombre d'élus du Regroupement, il convient de vous faire remarquer que si le Regroupement PALU et Alliés a accédé à l'éligibilité à l'intérieur du FCC, c'est par le fait qu'il a eu le seuil électoral, obtenu avec le concours actif des Alliés, et sans lequel le PALU n'aurait pas eu d'élus et, par conséquent, il n'aurait pas été éligible aux avantages du FCC (renseignements vérifiables auprès de la CENI).
Pour preuve, outre les 5 députés nationaux (sans revendiquer la 6éme, l'élue de Lubero qui s'est retrouvée sur la liste du PALU pour des raisons que vous connaissez) que les alliés ont apporté au Regroupement, PALU et Alliés a obtenu, en provinces, des sièges là où le PALU n'avait pas traditionnellement une assise politique solide, notamment: au Haut-Katanga (2 députés provinciaux), au Nord-Kivu (2 députés provinciaux), à l'Equateur (1 député provincial) et au Sud-Kivu (2 députés provinciaux), alors qu'en même temps, par manque de seuil, le PALU a perdu à Kinshasa, un de ses bastions traditionnels.

Il va sans dire que les Alliés ont permis au PALU de revendiquer 19 députés nationaux pour accéder aux avantages dus aux regroupements membres du FCC.
Dans l'absolu, le poids politique du PALU devait faire l'objet de préoccupation de notre part. En effet, si historiquement on note qu'en 2006, le PALU a eu 34 élus, à la deuxième législature 17 élus et en 2019, 14 élus, la force politique des Alliés aurait dû constituer une bonne opportunité de bâtir une machine politique à même de consolider sa capacité électorale aux prochaines échéances politiques. Hélas ! ;

S'agissant des accusations distillées dans votre lettre sur les prétendus duplicité et manque de loyauté de notre part, depuis la fin des élections de 2018, en vue de réduire le poids politique des Alliés, une forte campagne de diabolisation de l'Honorable Henri Thomas LOKONDO a été enclenchée par quelques leaders du PALU. Ceux-ci ont fait preuve, par ailleurs, de duplicité en prenant acte d'une part, lors de la réunion du Conseil National élargie aux membres du Bureau Politique du PALU, de la candidature de l'Honorable Henri Thomas LOKONDO, 2ème Vice Président au perchoir de l'Assemblée Nationale, ce qui vaut validation, avant de faire volte-face, de manière unilatérale et spectaculaire sans consulter le Conseil National.

Toujours dans le cadre de la diabolisation des partenaires politiques Alliés, la Présidence du Regroupement PALU et Alliés ne s'était pas empêchée de donner procuration à 2 cadres du Regroupement aux fins de contester à la Cour Constitutionnelle, l'élection de l'Honorable Elvis Mutin wa Bashara, 1er Vice-Président du Regroupement, ce qui constitue un véritable scandale en ce qui concerne la solidarité qui doit caractériser le fonctionnement de toute organisation politique.
A propos de la solidarité, votre attitude à vouloir agir et s'accaparer seul des avantages réservés au Regroupement PALU et Alliés, en substituant le PALU à ce dernier, constitue une violation des articles 6 et 7 de l'Acte constitutif du Regroupement. Ces dispositions prévoient d'une part, le droit pour chaque membre du Regroupement à être informé et consulté pour la prise des décisions en rapport avec la marche du regroupement et la réalisation de'"es objectifs, et d'autre part, l'obligation de solidarité dans la négociation des postes de responsabilité, notamment au Gouvernement,
Au vu de ce qui précède, votre lettre de suspension sus indiquée, établie en violation des dispositions pertinentes de l'Acte constitutif du Regroupement, est nul et de nul effet. Nous reconduisons ainsi donc, le contenu de notre lettre n° 045/CPNK/CSAS/2019 au 12 août 2019, par laquelle nous demandons au Coordonnateur du FCC de ne pas considérer fa liste des ministrables transmise par vous.
Veuillez croire, Camarade Président, en l'expression de notre parfaite considération.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top