Liens commerciaux

0
Le président du mouvement citoyen Congolais Telema, Lisanga bonganga, s’est montré contre la démarche du groupe parlementaire MS-G7, qui a saisi l’Assemblée Nationale et le Sénat pour leur demander de tout mettre en oeuvre afin de faciliter la désignation du porte-parole de l’opposition, « les groupes parlementaires ayant été déjà constitués ».

Pour Lisanga bonganga, cet acte est une trahison à l’égard du peuple congolais et de tous les leaders de Lamuka.

« Par conséquent, parler en ce moment précis de la désignation d’un porte-parole de l’opposition en dehors de la coordination du presidium de Lamuka est une trahison à l’égard du peuple congolais et des autres leaders en général et, à l’égard de Martin Fayulu en particulier », a dit Lisanga bonganga au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa ce mercredi.

Pour l’ancien ministre des relations avec le Parlement, cet enjeux risque de diviser la coalition Lamuka.

« Nous alertons seulement nos leaders que cet enjeux risque de diviser Lamuka pour rien. Congolais Telema en tant que sentinelle, ne fait que rappeler, car le peuple a besoin de voir Lamuka uni », a-t-il ajouté.

D’après Lisanga bonganga, la question de l’interlocuteur au niveau de Lamuka est déjà réglée par le caractère rotatif de la coordination du présidium de la platefome le 30 juillet dernier à Lubumbashi.

L’ancien ministre des sports a ainsi appelé tous les leaders de LAMUKA à l’unité car, d’après lui, le combat de la vérité des urnes est « un combat noble du peuple congolais ».


ACTU30
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top