Liens commerciaux

0
Les Organisations de la Société Civile Congolaise ont appelé le gouvernement vendredi 29 novembre 2019 lors de la clôture du deuxième Forum de la Société Civile à réduire les écarts de traitement salarial entre les enseignants de milieux urbains et ruraux.

Tout en soutenant la gratuité de l’enseignement de base, ces forces vives recommandent également la mise en œuvre en "extrême urgence" des mesures d'accompagnement.

En outre, elles demandent au gouvernement "d'adapter les infrastructures scolaires aux exigences de l’inclusivité de toutes les couches de la population notamment les handicapés et d'augmenter la capacité d’accueil dans les écoles à travers la construction des nouvelles infrastructures scolaires dans tout le pays".

Outre les recommandations précitées, les Organisations de la Société Civile ont appelé à "punir les auteurs (autorités scolaires) de détournement des salaires pour des fins politiques, des agents et fonctionnaires de l’État spécialement les enseignants" ainsi qu'affecter les inspecteurs de l’EPST nouvellement recrus dans leur lieu de travail afin de promouvoir un suivi régulier des activités pédagogiques et les remplacer par les nouvelles unités.

Le deuxième Forum de la Société Civile s'est tenu du 26 au 29 novembre 2019 pour réfléchir sur comment repenser le rôle des organisations de la société civile dans le contexte lié au transfert civilisé du pouvoir au sommet de l’État à travers des élections du 30 décembre 2018.

Il a réuni les délégués de 26 provinces avec l'accompagnement de l'Union européenne (UE) et de l'organisation humanitaire suédoise Diakonia.

Ange Makadi Ngoy
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top