Liens commerciaux

0
La ministre d'Etat aux Affaires Etrangères, Marie Tumba Nzeza, vient de limoger le permanent de la République démocratique du Congo auprès de Nations Unies à New York, M. Ignace Gata Mavita wa Lufuta. La décision de la patronne de la diplomatie congolaise est intervenue le 9 décembre dernier, renseignent des sources qualifiées.

Dans sa missive, la ministre d'Etat Marie Tumba Nzeza demande au chargé d'affaire ai de la RDC à l'ONU de communiquer sa décision à l'organe compétent de des Nations Unies à New York et de prendre des dispositions utiles pour le rapatriement de la famille du permanent de la RDC.
Comme il fallait s'y attendre, cette éviction d'Ignace Gata Mavinga Wa Lufuta a suscité une vive polémique sur la toile. D'autant que la ministre d'Etat venait, il y a peu, de mettre un terme aux fonctions de l'ambassadeur de la RDC au Japon. En plus, elle n'élucide pas la vraie raison de sa décision.

UNE PREROGATIVE DU CHEF DE L'ETAT

Certaines langues se sont déliées pour dénoncer la manière de procéder du ministre. Pour Adam Bombole, Marie Tumba Nzeza est allée au-delà de ses prérogatives, en violant la Constitution. Cet ancien du MLC évoque l'article 81 de la Constitution qui stipule que "révoquer un ambassadeur est une prérogative reconnue uniquement au président de la République". Le gouvernement congolais, par le biais du ministre des Affaires Etrangères, peut rappeler les diplomates pour consultations poursuit-il.


Adam Bombole

Contacté, un proche du ministre d'Etat en charge des Affaires Etrangères a, sous le sceau d'anonymat, affirmé que la ministre n'a exécuté qu'une décision du président de la République qui tient à redorer l'image de la diplomatie congolaise. A ses dires, la ministre a évité la triste formule "sous l'impulsion du chef de l'Etat".

95% DES DIPLOMATES ONT DEPASSE LE DELAI

"95% des diplomates congolais y compris le permanent de la RDC à l'ONU sont en dépassement du délai de 4 ans requis pour un diplomate congolais à l'Etranger", révèle ce proche collaborateur de la patronne de la diplomatie congolaise. D'après lui, la ministre peut, en cas d'urgence, rappelé un ambassadeur à tout moment.

Concernant la révocation de l'ambassadeur de la RDC au Japon, un conseiller de Marie Tumba Nzeza a précisé que la ministre a agi sur base du rapport du Secrétaire général des Affaires Etrangères, faisant état de la vente de l'immeuble de l'ambassade de la RDC à Tokyo.

Eric Wemba
Forum des As
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top