Liens commerciaux

0
Le conseil de l’Union européenne (UE) a décidé de maintenir ses sanctions contre 12 personnalités congolaises, tous proches de l’ancien président de la république Joseph Kabila, impliqués dans des violations des droits de l’homme entre 2015 et 2018. Dans sa déclaration rendue publique le lundi 09 décembre, l’UE se dit prête à les réviser en fonction de l’évolution de la situation dans le pays.

Pour Louis d’or Balekelayi, conseiller en communication du secrétaire permanant du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Emmanuel Ramazani Shadary, l’une des personnalités frappées, ces sanctions « ne peuvent être perçues que comme de l’eau sur les plumes du canard » dans la mesure où l’UE n’a jamais donné l’occasion aux concernés de se justifier.

« L’opinion retiendra que Ramazani Shadary n’a même pas un seul Franc congolais dans une banque étrangère surtout pas dans l’Union européenne. Et donc ces sanctions illégales, injustes, politiquement motivées par les ennemis du peuple congolais contre l’entourage de l’ancien chef de l’État pour faire main basse sur les richesses congolaises, violent la convention de Vienne qui reconnaît à l’accusé le droit de présenter ses moyens de défense. Ce qui n’a pas été fait. Par conséquent, elles ne peuvent être perçues que comme de l’eau sur les plumes du canard. » a-t-il réagi le lundi 09 décembre face à la presse.

Le conseil de l’UE a par ailleurs écarté Lambert Mende Omalanga et Roger Kibelisa de sa liste de sanctions contre 14 personnalités congolaises.

Gabriel Amisi (FARDC), Ilunga Kampete (FARDC), Ferdinand Ilunga Luyoyo (PNC), Célestin Kanyama (PNC), John Numbi (PNC, mais actuellement inspecteur général des FARDC), Delphin Kaimbi (DEMIAP), Evariste Boshab (ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité), Alex Kande Mupompa (ancien gouverneur du Kasaï Central), Jean-Claude Kazembe Musonda (ancien gouverneur du Haut-Katanga), Eric Ruhorimbere (FARDC), Ramazani Shadary (ancien ministre de l’Intérieur) et Kalev Mutond (ancien numéro 1 de l’ANR) sont les 12 personnalités qui sont encore sous les sanctions de l’UE.

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top