Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0
Le 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, dans sa casquette de Président ad intérim de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), séjourne dans la ville de Tshikapa depuis vendredi 20 décembre 2019. Celui-ci est en pleine tournée dans le grand Kasaï. Histoire de redynamiser le parti cher à Etienne Tshisekedi, d’heureuse mémoire notamment, de donner de la voix sur la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Et aussi d’éclairer la lanterne de l’opinion de ce coin du pays sur la situation politique, surtout sur l’avenir de la coalition FCC-CACH. Enfin, de donner les perspectives de l’UDPS pour l’horizon 2023.


Déjà, le vendredi 20 décembre dernier, l’homme à la casquette «Monyere», aussitôt arrivé à Kananga, a tenu un meeting populaire devant une foule des partisans de l’UDPS. Dans son adresse, Jean-Marc Kabund n’a pas manqué de lever l’équivoque sur l’avenir de la coalition au pouvoir, FCC-CACH, et a replacé les choses dans leur contexte, pour les intérêts de la population congolaise. Aussi, aurait-il accusé le FCC de mettre en péril les intérêts du peuple. «Vous avez entendu parler de la coalition qui nous lie à nos amis qui ont la majorité à l’Assemblée nationale et dans les Assemblées provinciales. Nous ne pouvons pas nous imaginer un seul instant que ceux avec qui nous marchons ensemble, nous mangeons et buvons, pouvaient faire des complots contre le Chef de l’Etat. Ils se sont réunis et ont fait venir les professeurs des universités du monde avec comme objectif, cogiter sur la possibilité pour eux de revenir au pouvoir», a déclaré Jean-Marc Kabund-A-Kabund. Et d’ajouter que ‘’la coalition ne peut exister que quand il y a respect mutuel, sincérité et les intérêts du peuple mais au regard de ce qui se passe, il y a des gens qui sont avec nous dans la coalition et qui veulent voir le peuple souffrir. Je vous demande, vous population du Kasaï central qui avez souffert jusqu’à verser votre sang récemment pour le pouvoir qu’a Félix Tshisekedi, de vous tenir prête à défendre ce pouvoir lorsque je donnerai le mot d’ordre’’.

Par ailleurs, il a révélé que la coalition FCC-CACH ne peut aussi exister que si les deux camps ont une même vision, laquelle est axée sur les desiderata de la population congolaise. «La coalition ne peut aller de l’avant que si le FCC soutenait les actions du Président de la République », a-t-il fait savoir.

En revanche, il a insinué que leur partenaire de la coalition se comporte comme de vrai opposant aux actions du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. « Il cherche par tous les moyens d’empêcher Félix Tshisekedi de réussir son mandat pour qu’il ne revienne pas au pouvoir en 2023 », a laissé entendre Jean-Marc Kabund. Sur ce, il a appelé la population de Kananga à la souplesse et à l’écoute du mot d’ordre qui viendra de Kinshasa au cas où les choses ne s’arrangeraient pas avec le FCC.

Christian Okende
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top