Liens commerciaux

0
-
En réaction à la décision de la ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, publiée dans un communiqué datant du 30 décembre 2019 notant que, désormais, le salon diplomatique de Ndjili est réservé à quelques officiels, notamment "les diplômantes accrédités en République démocratique du Congo, les chefs de corps constitués, le membre du gouvernement, le directeur de cabinet du chef de l'État, les envoyés spéciaux, ainsi que les invités du chef de l'État ayant rang de ministre et ambassadeurs.

Le député national Juvenal Munubo considère d'absurde, cette décision.

"Cette décision est absurde car les députés congolais ont des passeports diplomatiques. Ce ne sont pas des officiels comme les autres qui ont des passeports de service", s'est interrogé le député.

Honorable Juvenal Munubo considère qu'il est logique que les députés aient accès à ce salon, puisqu'ils ont eux aussi, des passeports diplomatiques. En lieu et place d'interdire un salon aux députés et sénateurs, la ministre aurait d'abord pensé au prix du passeport.

"La baisse du prix de passeport congolais aurait été la mesure la plus louable comme l'avait annoncé le Président de la République Félix Tshisekedi, car à 185 dollars - prix officiel -, le passeport congolais reste parmi les plus chers du monde", a poursuivi le député.


Top Media Plus
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top