Liens commerciaux

0
Comme convenu au troisième sommet quadripartite de Luanda, les quatre chefs d’Etats Yoweri Kaguta Museveni de l’Ouganda, Paul Kagame du Rwanda, Joao Lourenço de l’Angola et Félix Tshisekedi Tshilombo de la RDC se sont rencontrés pour le quatrième sommet quadripartite à Gatuna, la frontière entre l’Ouganda et le Rwanda.

Parmi les retombées de ce quatrième sommet, l’on peut signaler la possible réouverture des frontières, d’ici 15 jours entre le Rwanda et l’Ouganda ainsi que la normalisation des relations entre les deux pays. Cela sous condition que l’Ouganda vérifie les allégations de la république du Rwanda au sujet des actions provenant de son territoire, perpétrées par les forces hostiles au gouvernement rwandais et puisse trouver comment y mettre fin.

« Une fois cette recommandation remplie et communiquée aux chefs de l’Etat, les facilitateurs conviendront, dans le 15 jours, de la tenue d’un sommet quadripartite à Gatuna. Cela pour la cérémonie solennelle de réouverture des frontières et la conséquente normalisation des relations entre les deux pays. Cette action doit être vérifiée et confirmée par la commission ministérielle ad-hoc pour la mise en œuvre du mémorandum d’Entente de Luanda » souligne le communiqué final du sommet.

Ces 4 Chefs d’Etats ont noté que depuis leur dernière réunion, des progrès ont été accomplis. En ce qui concerne l’engagement de deux parties à faire tout leur possible pour éliminer les facteurs de tension.

Par ailleurs, ils ont salué la libération des prisonniers des deux côtés, ainsi que la garantie de poursuivre ce processus dans le respect de l’Etat de droit et du droit international humanitaire.

En outre, des chefs d’Etats de la République d’Angola et de la RD Congo se félicitent du traité d’extradition entre la république du Rwanda et de l’Ouganda, réalisée dans cadre du sommet quadripartite qui a ouvert ses portes ce vendredi 21 février 2020 à Gatuna, la frontière entre l’Ouganda et le Rwanda.

«Les chefs d’Etat de l’Angola et celui de la RD Congo se sont félicités du traité d’extradition entre la république du Rwanda et de l’Ouganda, réalisée dans cadre du sommet quadripartite, constituant ainsi le cadre juridique pour le traitement des affaires juridiques, y compris celles liées à des activités présumées subversives pratiquées par les nationaux»


MEDIA CONGO PRESS
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top