Liens commerciaux

0




Dans les rumeurs ayant récemment circulé sur la libération de Vital Kamerhe, celui-ci n’est pas finalement libre. Il a plutôt été question d’une demande de libération provisoire sollicitée par lui-même, que la justice congolaise a rejetée une nouvelle fois. « Nous allons interjeter appel contre cette décision de rejet devant la Cour de cassation », a souligné Maître Jean-Marie Kabengela, avocat de Vital Kamerhe.

Entre-temps, toute visite autre que celle des avocats de l’ex Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi ou de son épouse Hamida, lui est interdite.

L’interdiction de visite serait liée à la visite que le coordonnateur du Front Commun pour le Congo, Nehemie Mwilanya, a rendue à Vital Kamerhe à la prison centrale de Makala ce dimanche 26 juillet 2020. Réagissant à cette visite, le Haut Représentant du Chef de l’état, Kitenge Yezu, parle d’une solidarité sous le « slogan suspects de toutes tendances ».

Pour rappel, le procès en appel de Vital Kamerhe, directeur de cabinet, Félix Tshisekedi, a été renvoyé au 7 août prochain, pour des raisons procédurales, après une première audience qui a eu lieu le vendredi 17 juillet dernier.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top