Liens commerciaux

0



Le ministre de la Défense Nationale a, lors de la 41ème réunion ordinaire du conseil des ministres tenue ce vendredi 24 juillet 2020 par visioconférence, annoncé que la Zambie a sollicité un délai de 7 jours pour évacuer ses troupes qui se trouvent sur le sol Congolais depuis plusieurs mois déjà.

Selon une source gouvernementale qui s'est confiée à 7SUR7.CD sous anonymat, Aimé Ngoy Mukena a précisé que cette situation est consécutive à la position de la Communauté de Développement d'Afrique Australe (SADC) qui a constaté qu'il n'y a pas de débat à faire au sujet de l'appartenance des localités de Kibanga et Kalubamba.

"La réunion était prévue pour 7 jours mais la SADC a constaté en une demi-journée qu'il n'y avait pas besoin même de discuter. Kibanga et Kalubamba sont bel et bien des localités congolaises. On va réglementer la limitation pour que cette question ne se pose plus (...) C'est une très bonne nouvelle, les Zambiens ont demandé 7 jours pour qu'ils évacuent leurs troupes à partir de demain", a fait savoir le ministre de la Défense selon notre source.

Tout en indiquant que la mission d'observation et de constat s'est terminée ce vendredi, Aimé Ngoy Mukena a affirmé que les Zambiens qui occupent ces deux localités doivent partir.

En outre, le patron de la défense congolaise a, selon notre source, souligné que les personnes chargées de procéder à la limitation des frontières commenceront le travail ce samedi 25 juillet.

Pour sa part, le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, lors de la même réunion, salué l'aboutissement "heureux" de ce conflit qui a opposé son pays, la République Démocratique du Congo à la Zambie.

Pour rappel, depuis quelques semaines l'armée Zambienne occupe les localités de Kibanga et Kalubamba situées à la frontière entre la RDC et la Zambie dans les territoires de Moba et de Pweto dans la province du Tanganyika.

Le 15 mars dernier, les armées de la RDC et de la Zambie se sont affrontées à Kibanga, un village où les militaires Zambiens avaient hissé leur drapeau après avoir descendu celui de la RDC

Cette question avait également été évoquée par Félix Tshisekedi et son homologue Congolais Denis Sassou-Nguesso à Brazzaville lors du séjour de travail de 2 jours du président de la RDC qui s'est clôturé le 15 juillet dernier.

Alphonse Muderwa

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top