Liens commerciaux

0



Le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo dément un message circulant sur les réseaux sociaux faisant état d'une  liste restrictive des confessions religieuses et églises autorisées à fonctionner à partir du 15 août 2020. 

Dans un communiqué publié ce mercredi 29 juillet 2020, le chef de la police de Kinshasa parle d'une fausse information "fabriquée par des inciviques dans l'intention de distraite la population de Kinshasa pendant ces moments critiques de lutte contre le coronavirus".  

"Le commissaire provincial informe les kinoises et kinois en général et les responsables religieux  en particulier qu'il n'a jamais fait des telles déclarations et n'a aucunement reçu du commandant suprême des FARDC et de la PNC un ordre restreignant la liberté des cultes", a-t-il fait savoir. 

En outre, le commissaire provincial met en garde ceux qui s'évertuent à propager cette rumeur "infondée" et annonce  des poursuites judiciaires contre ces "inciviques".

Depuis plusieurs jours, une publication sur facebook partagée plus d'une centaine de fois, affirme que Sylvano Kasongo a annoncé que seuls les églises "qui ont les documents nécessaires", vont ouvrir le 15 août prochain. 

Ange Makadi Ngoy

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top