0




 Le secrétaire permanent adjoint du Parti du Peuple pour la reconstruction et la démocratie, PPRD, Ferdinand Kambere, estime que le vide créé par l’absence du VPM de la justice, Celestin Tunda Ya Kasende, profite au Cap pour le Changement de Félix Tshisekedi.

« Ce vide (absence de Tunda Ya Kasende au sein du gouvernement Ilunkamba) profite au CACH (de Félix Tshiseked). On voit des ordonnances et des prestations de serment », constate le secrétaire permanent adjoint du PPRD de Joseph Kabila dans une Interviewé sur Top Congo FM.

Ferdinand Kambere dit sentir le déséquilibre dans le fonctionnement (des institutions).

« Comme s’il n’y avait que ceux qui attendaient (cette démission) pour profiter et régler des comptes », a-t-il ajouté.

Il rappelle que « nous avons vu des marches des partis politiques et les réformes du pouvoir judiciaire. Les gens ont marché pour contester les réformes initiées par les députés Aubin Minaku et Gary, alors que le pouvoir (judicaire) ne doit pas être laissé entre les mains d’un seul homme ».

La preuve, « on a constaté qu’il y a quelque chose qui cloche après le départ du vice-Premier ministre de la Justice. Il y a beaucoup de mauvaises choses qui se sont passées dans ce secteur là ».

Il reste convaincu que « le pouvoir judiciaire doit être indépendant. S’il ne l’est pas, c’est un danger pour la nation ».

Raison pour laquelle, « pour la sérénité de toute la nation, il faut qu’il y ait un ministre à cet endroit-là ».

Processus et consensus#

La nomination du ministre de la Justice « est un processus qui passe par un consensus entre deux plateformes politiques dont le FCC et CACH ».

Ferdinand Kambere se dit tout de même « heureux que les discussions soient reprises (au sein du Comité de suivi de l’accord FCC-CACH) où tout passe pour rassurer les uns et les autres ».

Celestin Tunda ya Kasende avait démissionné de ses fonctions de vice-Premier ministre en charge de la Justice, le 11 juillet 2020.

Il lui était notamment reproché d’avoir transmis à l’Assemblée nationale l’avis favorable du gouvernement sur les propositions de lois initiées par les députés nationaux Aubin Minaku et Gary Sakata, portant réforme du secteur de la Justice, sans en avoir informé le Conseil des ministres.

Ce cadre du PPRD avait même été brièvement interpellé et présenté en procédure de flagrance devant le procureur général près la Cour de cassation, le 27 juin 2020, pour faux et usage de faux.

Celestin Tunda Ya Kasende a été visité récemment par l’ancienne première dame, Olive Lembe Kabila, qui lui a apporté du renconfort dans ce moment de solitude et de marée basse.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top