0

 




C’est par la localité de Kasangulu où une foule nombreuse lui a réservée un accueil chaleureux au stade Kasangulu que la Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi a bouclé, le lundi 12 octobre 2020, sa visite de 8 jours dans la province du Kongo Central.


Débutée à Muanda, cette visite diagnostic a conduit l’épouse du Chef de l’Etat à Boma, Tshela, Singini, Matadi, Kimpese, Mbanza-Ngungu, Kisantu, Luila et Kasangulu.

Affectueusement appelée « Maman Denise », la Présidente, de la Fondation qui porte son nom, a établi un réel contact avec la population du Kongo Central. Elle a durant ce séjour appuyé plusieurs structures de santé, écoles, centres d’encadrement et d’apprentissage des jeunes désœuvrés.


En outre, Maman Denise s’est s’entretenue avec les jeunes de la province et s’est personnellement rendue compte de leurs conditions de vie qu’elle a promis de faire des plaidoyers, au profit de ces fils et filles ne-Kongo.

« Je suis venue palper de mes propres yeux les réalités auxquelles vous faites face. Mais aussi, vous écouter, écouter vos doléances et les remonter auprès des autorités », a déclaré la Première Dame.


L’épouse du Chef de l’Etat a assuré transmettre les revendications de cette population aux autorités compétentes. Il s’agit notamment de la relance de la CINAT, la réhabilitation des infrastructures sportives, des routes, des écoles et universités, des structures sanitaires en passant par l’amélioration de la fourniture en énergie électrique et tant d’autres.

De retour à Kinshasa depuis lundi en fin d’après-midi, Denise Nyakeru Tshisekedi a quitté la terre de Simon Kibamgu avec une idée précise de défis à relever dans le cadre de sa vision Plus Fortes, a confié la cellule de communication de la FDNT.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top