0

 




Le cardinal Fridolin Ambongo a annoncé le dimanche 4 octobre 2020 qu'à partir de l'année scolaire 2020-2021, ne pourra enseigner à l’école primaire conventionnée catholique qu’un fidèle catholique.

Il s'agit, d'après l'archevêque de Kinshasa, d'un réajustement dans l’enseignement de base dans le réseau des écoles conventionnées catholiques.  

"Désormais, tout enseignant de l’école primaire à l’école conventionnée catholique doit être un fidèle catholique, qui pratique la foi de cette religion. Cette décision va impacter positivement sur la foi catholique et va préserver les valeurs et l’image de marque des écoles catholiques", a déclaré Cardinal Ambongo dans son homélie à la cérémonie d’inauguration et d’installation du nouveau doyenné Saint Eugene de l’archidiocèse de Kinshasa.   

Et de poursuivre : "À l’école primaire, tout enseignant doit être un catholique pratiquant, car la catéchèse figure dans le programme scolaire de toutes les écoles catholiques de la République démocratique du Congo".  

En outre, le successeur de Laurent Monsengwo promet de sanctionner sévèrement les curés et coordonnateurs des écoles primaires conventionnées catholiques, qui n’appliqueront pas cette nouvelle disposition.  

L'instruction du Cardinal Ambongo entre en vigueur le 12 du mois en cours sauf imprévu. À noter que cette date correspond avec la rentrée scolaire 2020-2021.  

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top