0





 Dans un communiqué rendu public ce jeudi 22 octobre 2020, le Front Commun pour le Congo (FCC) rejette la cérémonie de prestation de serment de nouveaux juges, nommés de manière "irrégulière", par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Par conséquent, cette plateforme de gouvemement dont l'autorité morale est l'ex-chef de l'État Joseph Kabila, prévient qu'il ne se sentira pas lié aux actes que poseront les 3 juges constitutionnels concernés.

"Le FCC ne reconnaît pas ces derniers [les juges constitutionnels ndlr] et ne se sentira lié par aucun acte qu'ils poseront", a déclaré Didas Pembe qui a lu le communiqué final sanctionnant la réunion de la conférence des présidents.

En outre, le FCC promet de poursuivre son combat dans le respect de la Constitution et des lois de la République, "seul gage véritable d'un État de droit" et qu'il usera de toutes les voies légales pour atteindre cet objectif et s'opposer à toute initiative visant à déstabiliser les institutions de la République.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top