0

Au cours d’une matinée politique organisée ce lundi 2 novembre 2020 à Kinshasa, le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a affirmé qu’aucun accord signé par le président de la République Félix Tshisekedi n’est plus grand que l’engagement pris avec le peuple congolais lors de son accession à la magistrature suprême. 

« La preuve, on voudrait le (Félix Tshisekedi, ndlr) faire prisonnier. Le plus grand accord que le président a signé, c’est avec le peuple que vous êtes. Dans tous ses messages, il n’oublie pas de dire le Peuple d’abord. Jamais, quelqu’un peut l’amener sur une mauvaise voie sous prétexte d’un accord », a déclaré Augustin Kabuya.

Par ailleurs, il a affirmé que le chef de l’État Félix Tshisekedi n’est pas rancunié. « Il est ouvert envers tout le monde », a-t-il dit.

Selon certains médias, l’ancien président de la République Joseph Kabila a, lors d’une rencontre à Kingakati avec les sénateurs et députés membres du Front Commun pour le Congo (FCC), affirmé avoir signé un accord avec Félix Tshisekedi avant la publication des résultats de la présidentielle de 2018. 

Selon lui, cet accord avait été signé devant trois chefs d’État africains, à savoir : ceux du Kenya, de l’Angola et de l’Afrique du Sud. Cette révélation qui est intervenue avant le début des consultations initiées par Félix Tshisekedi, a suscité plusieurs réactions au sein de la classe politique congolaise.

7sur7.cd/

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top