0







 Le Président de la République Félix Tshisekedi a échangé ce samedi 7 novembre au Palais de la nation avec Gabriel Kyungu wa Kumwanza dans le cadre des consultations lancées depuis le 2 novembre dernier.

A l’issue de l’échange, le Président de l’Union nationale des fédéralistes au Congo (UNAFEC) a insisté sur le fait que le Chef de l’État doit faire asseoir l’Etat de droit dans le pays.

« Je suis justement venu transmettre le grand soutien des membres de l’UNAFEC à travers toute la République. Le peuple qui a décidé d’accompagner le président de la République afin qu’il ne puisse pas trahir la cause de la population, qu’il continue à servir la population et qu’il fasse asseoir l’Etat de droit », a-t-il déclaré.

S’agissant des divergences au sein de la coalition FCC-CACH, cette haute personnalité du pays et notable du Grand Katanga a rappelé le constat selon lequel ce mariage n’allait plus.

Gabriel Kyungu a cependant appelé tout un chacun à la patience en attendant les résolutions que va prendre le Président Tshisekedi à la fin des consultations.

« Le Chef de l’État a dit je consulte et après je tirerai les conclusions. Attendons que lui qui a cette prérogative de tirer la leçon de tout ce que nous lui avons dit…Nous ne pouvons pas brûler les étapes, tout ce que nous devons dire à notre, c’est un constat que ce mariage (FCC-CACH) n’allait plus. Et c’est regrettable », a précisé le président de l’UNAFEC.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top