0







"Pourquoi tromper la population qu'il y a un accord qui ne fonctionne pas, mais il y a des ministres de l'UDPS qui restent dans le gouvernement sur base de ce même accord?"

 s'interroge le secrétaire permanent adjoint du PPRD, parti politique de Joseph Kabila, autorité morale du FCC et ancien président de la République qui est, jusque-là, en Coalition avec CACH de Félix Tshisekedi, actuel Chef de l'Etat.

Ferdinand Kambere (Photo) constate, sur TOP CONGO FM, que "depuis qu'ils chantent que cet accord les empêche de diriger, on n'a jamais vu un seul ministre de l'UDPS démissionner de son poste".

Raison pour laquelle le numéro 2 du parti phare du Front commun pour le Congo (FCC) estime que ces ministres doivent "laisser ces postes qu'ils ont dans le gouvernement parce que pour eux l'accord n'existe plus. Et que les autres assurent l'intérim".

Ennemi numéro 1 du peuple 

"L'ennemi numéro 1 du peuple Congolais est celui qui s'inscrit dans un schéma de la violation répétée et intentionnelle de la Constitution et qui veut s'obstiner à rester dans ce schema là en exerçant le pouvoir en violation de la Constitution. Et le peuple doit les mettre hors d'état de nuire ", réplique Ferdinand Kambere à Jean-Marc Kabund qui, lors d'un meeting populaire dimanche à Kikwit, qui a demandé "au peuple Congolais, partout où il se trouve, de résister jusqu'à ce que nous allons mettre (l'ancien président de la République et sa plateforme politique) hors d'état de nuire".

Pour Ferdinand Kambere, il est clair que l'UDPS "veut couvrir sa façon chaotique de gérer le pays. Ils cherchent les boucs émissaires (en accusant) Joseph Kabila et le FCC".

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top