0





La guerre de communiqué et communication est enclenchée entre l’administration de l’Assemblée nationale d’une part et le Cabinet de l’honorable Présidente de l’Assemblée nationale d’autre part , tous selon leur communiqué ont invité les élus nationaux à prendre part à la plénière aux heures différentes, mais le même jour de ce mardi 08 décembre.

La cause de cette gue-guerre est la mise en cause du bureau de l’Assemblée nationale par un groupe de pétitionnaires, dont ledit bureau à travers sa décision saisissait le Comité des sages aux fins d’auditionner tous les présumés corrompus et corrupteurs.

Ce malaise créé par ailleurs par les deux camps au sein de la Chambre basse du Parlement, d’un côté les pétitionnaires qui se trouvent dans le hall et d’autres part, les députés loyaux au Front Commun pour le Congo qui se trouvent au balcon de la salle des banquets.

Les deux camps se regardent en chien de faïence en attendant le go de la plénière convoquée simultanément par le Secrétaire Général de l’administration et la Présidente de l’Assemblée nationale et Présidente du Forum parlementaire de la SADC.

En attendant, les élus nationaux sont du moins aujourd’hui sécurisés, pas d’inciviques dans son enceinte, et la police veille au grain à l’extérieur comme à l’intérieur.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top