0

 Le député national Balamage N’kolo un des membres de l’ancien bureau de l’Assemblée nationale est arrivé ce jeudi 17 décembre 2020 à Goma au Nord-Kivu.







Répondant aux questions de journalistes, cet élu du Sud-Kivu dit venir à l’Est du pays en vacance parlementaire. Revenant sur la destitution de Jeanine Mabunda à la tête de l’assemblée nationale et de tout son bureau, celui-ci a souligné que ”l’on est dans une situation d’instabilité et personne ne sait si cela profiterait au peuple congolais”.


”Aucun acteur politique ne peut vous dire ce qui va nous arriver demain politiquement, on est dans une situation d’instabilité, on nous a dit que ça pourra profiter au peuple congolais, mais c’est le contraire, je serai au grand regret de le constater avec vous”, a-t-il ajouté.


Par ailleurs, cet ancien membre du bureau de l’assemblée nationale a indiqué que la souffrance de la population est toujours permanente en dépit de tous ceux que font les politiques.


”[…] ici au Nord-Kivu comme au Sud-Kivu, nous avons besoin de la paix, de la sécurité et du pain, et on nous a dit que pour que le pain arrive, il faut que certaines personnes dégagent. Et moi sportivement j’ai dégagé” a-t-il déclaré.


Et de poursuivre que si demain le peuple ne se retrouve pas, le constat sera fait ensemble.


En outre, il a souligné qu’il ne comprend pas ce que c’est l’union sacrée, qu’il a qualifié d’inconnue, tout en précisant qu’il reste du FCC.


”C’est quoi cette affaire, je suis FCC et je ne peux aller vers l’inconnu, cette affaire qu’on appelle union sacrée, c’est effectivement de l’inconnu alors que là que nous étions les choses allaient mieux. Voyons ce qui va arriver, je suis FCC et je le demeure. Et je suis anti choc”, a-t-il fait savoir.


Enfin, il a demandé à la population de continuer à faire foi à ses députés qui continuent à se battre pour une cause générale

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top