0

L'État de santé du président national de l'Union pour la Nation Congolaise "UNC" et principal allié du président de la République Démocratique du Congo se détériore davantage. Plusieurs sources confirment que Vital Kamerhe est sous respirateur artificiel et a perdu assez de poids et nécessite une évacuation pour des soins à l'étranger.

Condamné pour 20 ans de prison ferme et 10 d'inéligibilité dans un procès dit de 100 jours, Vital Kamerhe reste au centre des débats politiques en République Démocratique du Congo.

La semaine dernière, le secrétaire général d’intérim de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social "UDPS" M. Augustin Kabuya a affirmé que le Front Commun pour le Congo, la plateforme politique de Joseph Kabila, a été l'instigatrice de l'arrestation et la condamnation de Vital Kamerhe pour diviser l'UDPS et l'UNC au sein du Cap pour le Changement, la plateforme politique qui a porté Félix Tshisekedi à la tête de la République.

Ce discours ne passe pas du côté du Front Commun pour le Congo. Le député national François Nzekuye est revenu à charge d'Augustin Kabuya lors d'une interview accordée à Top Congo FM. Pour lui, le Front Commun pour le Congo n'a pas été à l'origine de l'arrestation de Vital Kamerhe et de la destitution de Jean-Marc Kabund au poste de vice-président de l'Assemblée nationale.

Pour le cas de Vital Kamerhe, ce député FCC précise que l'ordre a été donné par chef de l'État Félix Tshisekedi au premier ministre afin d'instruire le ministre de la justice d'ouvrir une action judiciaire contre son propre allié Vital Kamerhe et le jugement a été rendu dans un procès dit équitable, mais également tous les juges qui ont participé à ce procès ont été tous promis par le président de la République Félix Tshisekedi.

Le député François Nzekuye fait remarquer que les cadres de l'UDPS induisent le président de la République en erreur par des violations massives et régulières de la constitution et ne sachant à quel saint se vouer veulent se victimer.

"Si le FCC a arrêté Vital Kamerhe, il revient au président la République d'accorder une grâce présidentielle", a-t-il martelé.


François Nzekuye

Dans son carnet Collette Brackman a fait savoir que la vie de Vital Kamerhe, l’un des hommes politiques les plus connus du Congo et toujours très populaire dans l’Est du pays, ne tient plus qu’à un fil. Hospitalisé au centre Nganda à Kinshasa, il aurait perdu 18 kilos, sa tension serait tombée à 8,5 et, inconscient, il a été placé sous assistance respiratoire.

Le vice-ministre de la justice avait aussi souligné la gravité de l'État de santé de Vital Kamerhe qui nécessite une évacuation à l'étranger pour des soins appropriés. Certaines hypothèses soulèvent une piste d'empoisonnement, d'autres parlent de la Covid-19.

Pendant ce temps, le chef de l'État reste calme et son allié se meurt dans le lit de l'hôpital.


Aboubakar Kigabi

Libre Grands-Lacs

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top