0






Des étudiants de plusieurs institutions supérieures et universitaires de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu ont manifesté ce mardi 08 décembre pour réclamer la paix et la sécurité dans cette ville touristique où plusieurs tueries sont enregistrées ces dernières semaines.

Une manifestation qui a fait suite à une grève de deux jours déclenchée par la représentation du comité estudiantin quelques jours après la tuerie de 8 civils le vendredi dernier au quartier Ndosho.

Les manifestants ont chuté au gouvernorat où ils ont été reçus par le directeur de cabinet du gouverneur, Jean-Paul Kahindo Mareghani, représentant du chef de l'exécutif provincial.

« Notre grande préoccupation était de rencontrer le gouverneur pour qu'il nous dise finalement quel est le problème pourquoi est-ce qu'il n'arrive pas à maitriser cette situation. Nous avons débattu profondément sur cette question là et nous lui avons donné des propositions parce que nous voudrions aussi contribuer dans la mesure du possible au rétablissement de la paix et de la sécurité dans notre ville », a déclaré à 7SUR7.CD, Josué Musiki, président dudit comité.

Après deux jours de grève (lundi et mardi), les étudiants comptent reprendre les activités académiques ce mercredi 09 décembre 2020.

Pour rappel, cette catégorie de la population de Goma avait déclenché sa grave pour « mettre le gouvernement Congolais face à ses responsabilités », après avoir constaté la dégradation de la situation sécuritaire à Goma où des civils sont souvent abattus par armes à feu en plein centre-ville.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top