0






Le député national, Crispin Mbindule Mitono dénonce les manœuvres de la présidente de l’Assemblée nationale,  Jeanine Mabunda Lioko qui a ordonné, selon lui, la fermeture du service de réception des courriers pour éviter le dépôt de la pétition contre son bureau.


Une pétition qui a bénéficié de l’adhésion de près de 230 signatures. D’après Mbindule, les signataires sont des députés de toutes les tendances  politiques qui aboutira, insiste-t-il, à la déchéance du bureau de l’Assemblée nationale.


L’élu de Butembo accuse la speaker notamment de bloquer les initiatives parlementaires des députés, la gestion financière opaque des fonds alloués à l’Assemblée nationale et surtout le manque de respect envers ses collègues députés.


A ces griefs, il dénonce les absences prolongées et injustifiées de la présidente aux plénières. D’après le haut cadre de l’UNC, depuis un certain temps, la présidente de l’Assemblée a résolu de ne plus se présenter aux plénières.


Toutes ces stratégies, hurle-t-il, traduisent la malice de Mme Mabunda d’empêcher tacitement le dépôt et le débat autour de la pétition qui vise à éjecter son bureau.


« Honorable Mabunda sèche les plénières et ferme la réception des courriers de l’Assemblée nationale pour éviter le dépôt de la pétition contre son bureau », a dénoncé sur Twitter  Mbindule Mitono Crispin. p


A travers un adage africain, l’élu de la ville de Butembo prévient qu’en dépit de sa politique de pourrissement, la présidente de la chambre basse du Parlement doit demeurer conséquente des effets que produira cette pétition contre son bureau qui suit son cours normal.


« Lorsqu’on crache en l’air, il faut s’attendre au crachat sur le visage », a prévenu l’élu de Butembo.


Le collectif des députés nationaux des plateformes politiques CACH, LAMUKA et FCC, à travers cette pétition dont le dépôt était prévu avant la fin de la session de septembre dernier, s’insurgent contre le blocage les initiatives parlementaires, la gestion financière opaque des fonds alloués à l’Assemblée nationale et le manque de respect envers ses collègues députés nationaux.


Malheureusement, déplorent les initiateurs, depuis la session de mars passée la présidente de l’Assemblée nationale, n’a fait que multiplier des stratagèmes pour éviter le dépôt de cette pétition et ainsi que son débat à l’hémicycle.


Au bureau de l’Assemblée nationale, on dénonce ces monstruosités. Un élu PPRD proche de la présidente de l’Assemblée nationale assure que les absences de Jeanine Mabunda sont consécutives au malaise qu’elle connaît à la suite de l’accident de circulation dont elle a été victime dernièrement.



LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top