0










Le Front Commun pour le Congo (FCC) a plus d’un tour dans son sac. C’est ce que nous révèle Georges Kapiamba, Avocat et Défenseur des droits de l’homme.

Dans son tweet de ce jeudi 24 décembre, il dévoile un vieux plan du FCC, concocté lors de la récente retraite de la plateforme de Joseph Kabila à Mbuela logde : « Modifier la Constitution pour faire élire le Président de la République par le Parlement, ramener le seuil d’éligibilité de 1 à 3%, augmenter la caution pour éliminer les candidats non nantis et transformer le FCC en grand parti national. »

À en croire Georges Kapiamba, Coordonnateur de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), un tel projet est considéré grave et ne peut être admis puisque, selon lui, c’est fait pour tramer le Congo dans la perte.

Le FCC s’était retiré à Mbuela lodje le mois dernier pour examiner la situation politique du pays pendant que Félix Tshisekedi consultait différentes couches sociales juste avant de décider de créer une Union sacrée. Maintenant que la pro-Kabila, Jeanine Mabunda n’est plus au perchoir de l’Assemblée Nationale et qu’un informateur va être nommé pour requalifier la majorité parlementaire, la suite à réserver à ce plan semble ne plus être connue d’avance. Dossier à suivre.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top