0

 




L'annonce de l'adhésion de Steve Mbikayi à l'Union sacrée de la nation suscite diverses réactions dans la classe politique et la société civile.

Dans un tweet, Jean-Lucien Bussa Tongba dit respecter la décision de Steve Mbikayi, et estime que "c'est ça liberté d'opinion et de choix".


De son côté, le président de l'Association africaine des droits de l'homme (Asadho), Jean-Claude Katende, a déclaré " je n'en crois pas mes oreilles ", au regard de l’attitude affichée par Steve Mbikayi, jusqu'il y a peu, vis-à-vis de l'Union sacrée, en se moquant de tous ses collègues du FCC qui y adhéraient.


Quelques Kinois se disent également " surpris " de ce changement brusque du président du Parti travailliste. "Nous souhaitons que sa décision soit sincère, et qu'il n'exige pas de postes de responsabilité en retour", a déclaré un " président "  du Parlement de Debout de l'Udps/Bandalungwa.

D'autres parlementaires par contre suggèrent que son cas soit mis sous examen avant de l'accepter dans la famille Union sacrée de la nation.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top