0

 







C’est avec  ‹‹ indignation » que la Base de la République indique avoir suivi l’arrestation de son Président et coordinateur national Roger Lumbala Wa Tshitenge le samedi 2 janvier dernier à Paris en France, par le Parquet National anti-terroriste.


Quelques jours après l’annonce de cette arrestation, la Base de la République qui soutient ‹‹l’avènement d’un État de droit›› se dit ‹‹surprise›› de constater que cette action judiciaire ait été ouverte sur base d’un  »projet » du fameux rapport Mapping, et pas sur base d’un rapport final.


Ainsi, la Base de la République émet des doutes d’une part, sur la sincérité de ce jugement. ‹‹ Une justice équitable est dite lorsqu’il y a un Rapport final et un tribunal compétent››, fait-elle savoir, avant d’émettre d’autre part des réserves sur la ‹‹ politisation » de cette affaire par la justice française, qui chercherait à disculper les ‹‹véritables auteurs des crimes›› commises entre 1993 et 2003 en RDC. D’où, son appel aux Congolais.


 ‹‹La Base de la République appelle le peuple Congolais et le gouvernement de la RDC à la vigilance afin de barrer la route à toute démarche politique tendant à priver le peuple Congolais d’une justice équitable à dimension réellement internationale et basée sur des enquêtes recoupées et d’un rapport final››, conclut-elle.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top