0


 


Les comptes étaient bons ce dimanche 3 janvier 2020 après-midi à la Cité de l’Union Africaine autour du Chef de l’État congolais, Félix-Antoine Tshisekedi.


En effet, des sources concordantes affirment que 309 députés nationaux ont répondu à l’invitation du Président de la République. Une énième démonstration de force qui témoigne de la reconfiguration politique au sein de l’Assemblée nationale en République Démocratique du Congo.

Un nouvel équilibre se met petit à petit en place depuis la tenue des consultations initiées par le Chef de l’État congolais.

Dans son mot, le Président Tshisekedi a saisi cette opportunité pour clarifier sa vision aux élus nationaux acquis à la cause de l’Union Sacrée de la Nation. Une vision centrée, selon lui, sur l’homme.

Le Chef de l’État leur a fait savoir qu’ils sont les acteurs principaux de ce changement voulu par le peuple.

C’était aussi une occasion pour le Chef de l’État de rassurer les députés nationaux transfuges du Front Commun pour le Congo (FCC) dont Jean-Charles Okoto Lola Kombe et Ngoyi Kasandji.

« N’ayez pas peur, vous avez rejoint le camp du peuple », leur a-t-il dit.

En outre, le Président Tshisekedi a reconforté ces ex-FCC en ces termes : « Vous n’avez pas trahi, le peuple vous sera reconnaissant. »

Le Chef de l’État congolais n’a pas manqué d’exhorter tous les députés nationaux présents à respecter les consignes de vote autour du ticket que l’Union Sacrée de la Nation va présenter à la prochaine élection des membres du bureau de l’Assemblée nationale.

Après son speech, le Chef de l’État Tshisekedi a laissé place à l’honorable Jean-Marc Kabund et au Président du bureau d’âge, Mboso Nkodia, pour la poursuite des échanges.

Patrick BOMBOKA

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top