Liens commerciaux

0
Jean Michel Dumond, ambassadeur de l’Union européenne en RDC, s’est exprimé le jeudi 25 août sur les ondes de RFI à propos du boycott du Dialogue par la plupart des partis de l’opposition à l’exception notable de l’UNC.




Il a déploré l’absence de l’UDPS, du G7, du MLC et globalement du Rassemblement. Pour le diplomate européen, boycotter le Dialogue n’est pas la bonne stratégie car se serait faire le jeu du pouvoir. Sa position est identique en tous points à celle défendue par Vital Kamerhe président de l’UNC. «Ne pas prendre part au Dialogue politique c’est donner des prétextes au gouvernement pour pour tergiverser et retarder encore plus les choses» a dit Dumond au micro de RFI. «Puisque tant qu’il n’y a pas d’accord ils peuvent ne pas publier le calendrier. Finalement c’est au pouvoir que ça profite en réalité» a-t-il poursuivi. Je comprends la méfiance des partis d’opposition a aussi déclaré l’ambassadeur. Mais le diplomate est encore revenu à la charge. «De facto en refusant de participer ils ( opposants) donnent des arguments pour retarder encore plus les choses» a-t-il lâché. Le gouvernement doit aller plus loin dans la détente du climat politique a-t-il recommandé en direction du gouvernement tout en saluant les libération d’une vingtaine de prisonniers d’opinion. «Au Katanga, au Kasai et en Ituri sur le terrain il y a une répression est plus forte qu’à Kinshasa où c’est plus visible. Ça crée un climat de méfiance généralisé. On dit au gouvernement faites quelque chose pour que les partis d’opposition se sentent plus en confiance» a conclu Jean Michel Dumond.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top