0
Liens commerciaux

Il n’est jamais trop tard pour entendre la voix de l’intérêt national pour revenir à la raison. C’est ce qui vient d’arriver avec Vital Kamerhe et l’UNC qui, après avoir campé sur le refus du dialogue, viennent d’évoluer pour rejoindre ce forum de la paix et la stabilité du pays. Kamerhe apporte, en effet, son soutien au facilitateur, estimant qu’il est mieux d’aller au dialogue en faisant confiance au groupe de soutien qui, lui, a renouvelé sa confiance à Edem Kodjo. Le groupe de soutien qui souligne que son rôle n’est pas de se substituer au facilitateur.



Pour ceux qui ont connu le radicalisme de Kamerhe sur le dialogue, ce revirement de position apporte un soulagement de voir qu’un fils du pays entend la voix de l’intérêt général pour mettre un bémol à ses propres ambitions. Kamerhe est, en effet, de ceux de l’opposition qui se faisaient très hostiles à ce dialogue qu’ils considéraient comme un forum convoqué par Joseph Kabila pour se pérenniser au pouvoir ou pour un partage du pouvoir à des fins similaires.

Malgré les quelques conditions qu’il soulève en recommandant aux autres opposants réfractaires au dialogue à faire comme lui, il faut dire que Vital Kamerhe a fait montre d’un grand courage en revenant sue ses positions. Souvenons-nous que c’est autour de ce même dialogue que son parti politique, l’UNC, est en proie à de graves dissensions internes qui risquent de le faire imploser.

En tous cas, on espère que cette nouvelle position de Kamerhe ne sera pas juste une escale sur son chemin de la versatilité. A plusieurs reprises, en effet, Kamerhe et l’UNC ont souvent pris les devants pour faire des revendications qu’ils rejetaient ensuite. L’UNC fut, en effet, l’un des premiers partis de l’opposition qui, au sortir d’un conclave tenu en 2013, en avaient appelé à la tenue d’un dialogue pour baliser le chemin vers les élections. Suite à cette manifestation, le Président Kabila ouvrira des consultations élargies jusqu’à la convocation d’un dialogue national inclusif.

C’est, cependant, à l’occasion de ses consultations que Vital Kamerhe va de nouveau se cabrer pour refuser de l’engager en direction de ce qu’il réclamait pourtant. Il faut espérer que cette fois-ci Vital Kamerhe ne piège personne et ne se trouve pas dans son jeu de prédilection qui consiste en des calculs d’intérêts et de positionnement personnel.
Yvon Ramazani
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top