Liens commerciaux

0
Aussitôt rentré au pays, l'opposant Etienne Tshisekedi accueilli triomphalement le 27 juillet par des milliers de Kinois, puis après le succès du meeting du 31 juillet, l'homme devra faire face à une action judiciaire lancée contre lui devant le tribunal de Matete. A la tête de cette action, le président a.i de l'UDPS issu du mini-conclave de Bruxelles, l'UDPS André Kalonzo Ilunga.

Ce dernier poursuit à travers une citation directe Tshisekedi devant la justice rd-congolaise pour faux et usage de faux. Lors d'un entretien avec les journalistes au terme de l'audience du mardi 02 août, Kalonzo a déclaré :"la justice congolaise est testée dans ce cas ou elle doit dire le droit pour trancher un cas de falsification des Statuts du parti par celui qui fut le président du parti élu au congrès de 2010 et qui s'est mis au dessus de ce congrès".

L'affaire est inscrite à l'extrait du rôle, sous le RP 307291. L'accusé n'a pas pointé présence à l'audience. Il semble que le greffier qui devrait signifier la partie Tshisekedi a rencontré quelques obstacles de la part des parlementaires-débout au niveau de la commune de Limete.

Des sources judiciaires renseignent que l'infraction de faux et usage de faux est passible de cinq ans de servitude pénale. A Bruxelles, le groupe de Kalonzo avait déposé une autre plainte allant dans le même sens; mais pour des questions de compétences territoriales, il a fallu porter également plainte à Kinshasa, a fait remarquer Kalonzo.

''Notre démarche c'est pour faire revenir notre parti UDPS à la légalité, choisir un leadership intègre et espérer conquérir le pouvoir, pour l'instauration d'un véritable Etat des droits'', a expliqué Kalonzo.
C-News
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top