Liens commerciaux

0
La disparition du dossier judiciaire dans l’affaire de Moïse Katumbi et Alexandros Stoupis ainsi que la fuite de la juge Ramazani et du greffier du tribunal de paix de Lubumbashi-Kamalondo «n’ont aucune incidence» sur les poursuites et la condamnation de Katumbi, a soutenu jeudi 4 août l’avocat général de la République, Bernard Mikobi.

«Ce dossier volé peut être de nouveau reconstitué […] C’est comme quelqu’un qui disparait avec une photocopie, cela n’entrave nullement l’action judiciaire», a affirmé Bernard Mikobi.
Le greffier et la secrétaire de du tribunal de paix Lubumbashi-Kamalondo se sont en effet enfuis depuis lundi 1er août, emportant le dossier relatif à l’affaire de Moïse Katumbi, condamné à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière.

Cette fuite intervient seulement une semaine après la disparition de la présidente de ce même tribunal.
L’Avocat général de la République a par ailleurs  dénoncé cet acte qu’il attribue à Moïse Katumbi qui, selon lui, «a manipulé le personnel du tribunal » pour « nuire à la justice congolaise».
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top