Liens commerciaux

0
Aux arrêts de plusieurs semaines, l’opposant Norbert Luyeye, président de l’Union des Républicains (UR), n’a été ni enlevé ni séquestré a déclaré le ministre de la communication et des médias au cours du point de presse du jeudi 18 août. Dire qu’il a été enlevé est un abus de langage s’est offusqué Lambert Mende. Pour le ministre, il a été interpellé par les services de sécurité. Et cela n’a rien avoir avec ses opinions politiques selon le porte-parole du gouvernement. Motif de cette interpellation d’après Mende : il incitait les militaires à faire un coup d’Etat. Ca fait plus de 5 mois qu’il était dans le viseur des services de sécurité pour sédition a dit le ministre. Le jour de son arrestation, il y avait à son domicile deux officiers subalternes a-t-il révélé. A ces officiers, il proposait de l’argent d’après le ministre. Ce dernier a ajouté que les enquêtes sont en cours. C’est donc pour tentative de coup d’Etat que Norbert Luyeye a été arrêté. Le ministre a aussi dit que la qualité d’opposant n’immunisait pas contre les abus.
7sur7.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top