Liens commerciaux

0
La veuve et les enfants Muanda, également à l’abandon dans la capitale burundaise, ont alerté en vain le ministre de tutelle et la Centrale. Sans fonds, le mari et père mort impayé depuis plusieurs années, ils ne savent par quel bout commencer pour rapatrier le corps à défaut des obsèques sur place à Bujumbura, où ils sont contraints de faire le deuil à cause des promesses non tenues du ministère des Affaires étrangères
L’affaire est connue à la Centrale et au cabinet du ministre des Affaires étrangères et Coopération internationale, Raymond Tshibanda. Mais personne ne fait diligence pour rapatrier les restes de Dieudonné Muanda Mananga, 1er secrétaire de l’ambassade de la République Démocratique du Congo au Burundi, décédé depuis le 20 août 2016, mais abandonné dans la morgue d’un hôpital de Bujumbura.
Selon nos informations, la veuve et les enfants Muanda, également à l’abandon dans la capitale burundaise, ont alerté en vain la Centrale et le ministre de tutelle, Raymond Tshibanda. Sans fonds, le mari et père mort impayé depuis plusieurs années, ils ne savent par quel bout commencer pour initier les démarches destinées au rapatriement, à défaut des obsèques sur place à Bujumbura, où ils sont contraints de faire le deuil à cause des promesses non tenues du ministère des Affaires étrangères.
Que fait le ministre Raymond Tshibanda? Où est passé le vice-ministre en charge de la Coopération Franc Mwe di Malila Apenela? Le Secrétaire général aux Affaires étrangères, patron de l’administration spécialisée, a-t-il encore la maitrise de la situation des fonctionnaires placés sous son autorité?
Des questions embarrassantes et de graves failles administratives
Des questions s’enchainent et suggèrent une négligence et de graves failles administratives dans la gestion de ce dossier.

Au cabinet du ministre comme au sein de l’Administration, c’est le flou complet sur ces 40 jours pendant lesquels le dossier Muanda est traité. Interrogé sur cette affaire, le cabinet du ministre Tshibanda encore absent du pays n’a pas voulu faire trop de commentaires, mais avoue être au courant. Pareil au Secrétariat général des Affaires étrangères.
On apprend pendant ce temps que, dans les milieux du corps diplomatique accrédité au Burundi, chefs de mission et autres chargés d’affaires évoquent le déshonneur de la RD-Congo dont le ministre des Affaires étrangères prend part au dialogue s’il ne participe pas à des réunions à l’étranger.
Après une longue carrière dans la diplomatie, feu Dieudonné Muanda a été promu 1er secrétaire et chargé d’affaires a.i. après le départ de l’ambassadeur Vizi Topi et son second Malengela. Il a donné le tout premier coup de peinture à l’ambassade pour la revêtir de sa belle robe d’antan.
Natine K.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top