Liens commerciaux

0
Le président de la Nouvelle société civile, Jonas Tshiombela a perdu son poste de rapporteur au bureau de la facilitation. L’activiste avait suspendu sa participation aux travaux du dialogue après que le siège de son organisation ait été brûlé. Incendié par erreur, peut-être, parce qu’il se trouve à côté du siège du MLP- parti du radical Franck Diongo. Depuis lors, le patron de la Nouvelle société civile est invisible à la cité de l’Union Africaine. Quelques jours après, il rejoint le groupe de 12 organisations qui, elles aussi, ont annoncé la suspension de leur participation au dialogue exigeant comme l’église catholique, plus d’inclusivisite et un calendrier clair et précis, de la présidentielle, des législatives nationales et des provinciales. Face à cette situation, les délégués de la société, réunis samedi, ont décidé de ne pas laisser le poste de rapporteur vacant. Ils ont désigné Alain Bokuli de la composante Diaspora pour le remplacer. Il fera le travail de rapportage au bureau de la facilitation où siègent aussi les co-moderateurs de la Majorité ( Alexis Tambwe Mwamba) et de l’opposition ( Vital Kamerhe). Le poste de rapporteur des travaux revient à la société civile. Et c’est dans cette logique que Tshiombela avait été désigné pour représenter sa composante.



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top