Liens commerciaux

0
Dans une déclaration datée du 24 septembre 2016, l’Alternance pour la République, indignée par l’arrestation de Moïse Moni Della, exige sa libération immédiate et sans condition. Pour cette plateforme qui soutient la candidature de Moïse Katumbi, ce qui s’est passé pour Moni Della est une sorte d’enlèvement et de séquestration.

Par la même occasion, l’Alternance pour la République exige la mise en liberté de ses Cadres et militants interpellés sans griefs autres que leur participation pacifique à la marche du 19 septembre 2016 pour exprimer leur opposition à toute violation de la Constitution de la République.

Par ailleurs, l’Alternance pour la République condamne avec fermeté le recours aux actes criminels choisis par les ennemis de la démocratie en plastiquant les sièges des Partis Politiques de l’Opposition dont ceux des Partis membres de l’AR, à savoir celui du Mouvement Lumumbiste Progressiste à Kinshasa et celui de la Coordination Provinciale de l’Envol à Kananga.

Dans cette déclaration signée par le Président de l’AR, Delly Sessanga, la plateforme en appelle aux organisations nationales et internationales des droits de l’homme pour monitorer et assister ces détenus d’opinion ; victimes de la folie meurtrière du 19 et 20 septembre derniers et informe l’opinion nationale de l’ouverture, à cet effet, d’un registre des doléances des victimes à son siège de Kanda-Kanda.

Aussi, l’Alternance pour la République fustige-t-elle l’interdiction générale et absolue, décrétée par le Gouverneur de la ville de Kinshasa, contre l’organisation des manifestations politiques sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa, surajoutant aux innombrables violations intentionnelles de la Constitution par le Pouvoir. «Cette mesure est une atteinte inadmissible aux libertés fondamentales, sans fondement juridique, n’étant assise ni sur un état d’urgence encore moins sur un état de siège.

L’AR en appelle à la Communauté Internationale, dans le cadre du mandat de la Monusco, de renforcer la sécurité du peuple qui est menacée par son propre Gouvernement», souligne Delly Sessanga.

Kevin Inana

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top