Liens commerciaux

0
Lors de son élocution prononcée le jeudi 1er septembre à l’ouverture des travaux du dialogue, E. Kodjo a fait une révélation sur un accord conclu entre lui, l’UDPS et la Mouvance Présidentielle à paris.

EDEM KODJO : NGBANDISTE, MOBUTISTE OU LES DEUX À LA FOIS ?

Sieur Edem KODJO,ex-premier ministre togolais, désigné facilitateur de la perpétuation de l’occupation de notre pays par la Communauté dite Internationale sur demande de l’UDPS dans son aile ethno-tribalo-familiale a, dans son discours d’ouverture de la messe noire y relative, confirmé les signaux alarmants que ne cessaient d’émettre les patriotes congolais sur un complot qui se tramait contre le peuple congolais en cachette et loin de la terre de nos ancêtres. Il n’y a pas donc eu que Ibiza, Venise et Monaco, mais Paris aussi, sans perdre de vue la rencontre de la Permanence de l’UDPS à Kinshasa/Limete entre, d’une part Bruno MAVUNGU et Félix TSHILOMBO, et d’autre part le terroriste KALEV MUTOND, émissaire du Terroriste Islamiste alias Joseph KABILA.

En effet, Edem KODJO, dans son discours prononcé à l’ouverture de la messe noire contre la Patrie hier 1er septembre 2016 à la cité de l’Union Africaine à Kinshasa, a affirmé, main sur le coeur comme un moine, avoir présidé depuis le mois de février de cette année à l’hôtel Raphaël à Paris en France ce qu’il nomme « réunion historique » entre les hautes instances » de l’UDPS et la mouvance terroriste islamiste de Kingakati dirigée par Néhémie WILONDJA, Directeur de Cabinet d’alias Joseph KABILA, des rencontres s’étant poursuivies, toujours en cachette mais cette fois-ci à Kinshasa avec « l’UDPS au grand complet » sauf Etienne TSHISEKEDI retenu à l’étranger pour raisons de santé.

« Ba bombaka moto, kasi molinga te », prévient un sage adage de chez nous.

Dans ses révélations, Edem KODJO qui confirme détenir des éléments y relatifs dans ses archives, a soutenu, qu’outre le fait que le document portant sur la répartition des postes c’est-à-dire 12 pour la mouvance terroriste de Kingakati, 12 pour pour l’opposition et 6 pour la société civile, les séances de travail officielles s’étaient poursuivies, lesquelles ont été adoptées par les hautes instances de ce parti sans nous révéler leur natures et les conclusions auxquelles elles auraient abouti.

Ces révélations esquissées par Edem KODJO jointes à sa récusation par l’UDPS muée aujourd’hui en « Rassemblement », lequel n’est qu’un conglomérat de criminels comme le génocidaire Oliveira Dacosta alias Gabriel KYUNGU WA KUMWANZA et de collabos tel qu’alias Francis KALOMBO encore membre effectif et co-fondateur du PPRD, ces révélations, disais-je, suscitent un certain nombre d’interrogation :

1. Pourquoi l’ UDPS dans son aile ethno-tribalo-familiale a toujours préféré tenir des réunions avec le pouvoir d’occupation en cachette et loin de la Patrie et ce, au nom du peuple congolais sans un mandat préalable de ce dernier, évidences qu’elle a toujours commencé par nier avant que les faits l’exposent ridiculement devant l’opinion en la réduisant au rang d’une naine dans le paysage politique national ?

2. Pourquoi jusqu’à ce jour l’UDPS n’a jamais rendu compte au peuple congolais de ce qui a été à l’ordre du jour des réunions clandestines d’Ibiza, de Venise et de Monaco et quelles en ont été les conclusions, comme nous n’aurions jamais été informés de la rencontre de Paris avec Néhémie WILONDJA si Edem KODJO ne l’avait révélée en direct à la télévision ?

3. Si nous devons par impossible considérer l’existence d’une opposition dans notre pays ployant sous l’occupation étrangère, l’UDPS dans son aile ethno-tribalo-familiale est-elle depuis quand devenue la représentante de toute cette structure qui se fait nommer « opposition » et de celle dite « société civile pour qu’elle s’arroge du pouvoir exorbitant d’imposer à la facilitation 12 sièges pour l’opposition, entendez elle et ses alliés, et 6 sièges pour la société civile dans cette messe noire contre la Patrie ?

Cette troisième question suscite de sous questions qui peuvent nous conduire à comprendre la vraie raison de la récusation d’Edem KODJO par cette formation, ce dernier devenu « Kabiliste » juste après que ce dernier se soit permis de prendre langue avec d’autres formations politiques dites de l’opposition et le conclave de Genval, et non la « réunion historique de l’hôtel Raphaël.

Edem KODJO a confirmé, en effet, dans son discours, qu’il avait reçu le document approuvé par les hautes instances de l’UDPS avec des mandats des délégués de la société civile et de l’opposition dûment signés par Etienne TSHISEKEDI. D’où les sous-questions que voici :

a) Edem KODJO est-il devenu « Kabiliste » et partant « récusable » pour avoir consulté d’autres courants de ce qui se nomme « opposition » et » société civile » et ne s’être pas limité à la seule liste de 12 délégués de l’opposition et 6 de la société civile approuvé par les « hautes instances de l’UDPS » avec des mandats dûment signés par le Président Étienne TSHISEKEDI, l’UDPS n’étant pas un « parti-Etat » des opposants et des activistes pour les engager, ou il y a une autre raison derrière cette récusation que ce parti a honte de dévoiler, ayant entraîné tous les fossoyeurs de la République regroupés au sein du « Rassemblement » pour se tailler une virginité politique et étouffer certains jeunes qui commençaient à émerger ?

b) L’UDPS dans son aile ethno-biologico-familiale craindrait-elle de se réunir dans cette messe noire anti-patrie avec de gros calibres d’autres courants politiques de ce qui se laisse passer comme « opposition » au motif de ne pas voir ces derniers concéder que Félix TSHILOMBO puisse prendre la primature pendant la Transition, objet de cette démarche puante dite dialogue faute de compétence, d’expérience et d’un CV à la mesure de ses ambitions démesurées, ce qui soit à la base du djihad de l’injure menée par ses adeptes-fanatiques contre ceux qui ne sont pas à la traînée de cette entreprise familiale à But Lucratif ?

En attendant que Edem KODJO nous fasse d’autres révélations, lui qui, selon des informations en notre possession, s’était toujours muni d’un paire de lunettes apparemment médical mais doté d’une caméra enregistreur et d’une insigne à sa veste jouant le même rôle, le Directeur de Cabinet du Terroriste Islamiste Néhémie WILONDJA disposant aussi des audios de toutes les réunions, je me demande si, rien que sur base des révélations déjà faites par le facilitateur de la perpétuation de l’occupation, nous pouvons conclure qu’il serait à la fois devenu NGBANDISTE et MOBUTISTE, tout en étant désormais un haineux, jaloux, troubadours, mal dans sa peau, moto ya pasi et aigri ?

« Consolons-nous des traîtres en pensant qu’ils se trahissent aussi », conseillait Robert Sabatier.

J’assume.

Patriote Babiliche KALONJI KABEDI

Publié par DMChannel



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top