Liens commerciaux

0
C’est une visite de plus remarquée qu’effectue le président Kabila en Tanzanie. L’arrivée du Raïs dans ce pays ami date du lundi 3 octobre 2016. Sur le tarmac de l’aéroport international Julius Nyerere de Dar es-Salaam, capitale politique de la Tanzanie, il a atterri puis a reçu des honneurs militaires. Grand invité du président John Pombe Joseph Magufuli, le Chef d’Etat de la République Démocratique du Congo a un calendrier chargé. Il est prévu qu’il ait un entretien en tête-à-tête avec son homologue tanzanien,…, la signature des accords économiques et commerciaux, notamment la signature d’un protocole d’accord entre le port autonome de Dar es-Salaam et la Fédération des entreprises du Congo (FEC), l’inauguration d’un immeuble au port de Dar es-Salaam et autres sont prévues. La suite du Chef de l’Etat comprend, entre autres, les ministres Raymond Tshibanda des Affaires étrangères et de la coopération, Crispin Atama Tabe de la Défense nationale et des anciens combattants et Ngoy Mukena des Hydrocarbures.

Une controverse

Joseph Kabila aurait annoncé le report des élections en RDC à des journalistes en Tanzanie pendant un échange en swahili. La nouvelle s’est répandue comme une drainée de poudre sur internet et dans certains médias internationaux. « Les élections pourront se tenir cette année ou un autre jour, tout dépendra des travaux du dialogue qui se poursuivent à Kinshasa », voilà, in globo, les propos qui lui sont attribués. Depuis la Ville-Province de Kinshasa, face à certaines exploitations de la rue et les réseaux sociaux, Lambert Mende Omalanga, ministre de la communication et médias Gouvernement Matata a réagi. Avec ferveur, il a crié halte au dérapage et aux mauvaises exploitations. Le président Kabila n’aurait pas dit toute la brochette de choses qui lui sont attribués. Dans un Kinshasa animé par le conclave du Rassemblement, la chose passée mal quitte à enflammer certains. Le gouvernement congolais, par son porte-parole, rappelle que le chef de l'État congolais n'a pas les prérogatives de convoquer les scrutins en RD Congo. « Le président Kabila a simplement déclaré qu’il veut que les élections à venir en RDC soient crédibles, qu’elles se tiennent avant décembre ou après, lorsqu’elles seront convoquées par l’organe habilité», a déclaré Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement congolais joint par téléphone par une consœur.

Danny Ngubaa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top