0
Liens commerciaux



Le ministre congolais de la communication et médias, Lambert Mende, est monté au créneau pour dénoncer les ingérences qu’il juge inacceptables, du ministre français des affaires étrangères, dans le dossier politico-électoral congolais. C’était le 18 octobre à l’issue de la clôture du Dialogue de l’OUA. « Je lui interdis de parler du Congo parce qu’il n’a pas qualité », tempête le porte-parole de l’exécutif congolais. Depuis que la France a demandé au président Kabila de se prononcer publiquement qu’il ne briguera un troisième mandat, Kinshasa condamne avec fermeté cette prise de parole des autorités hexagonales. Lambert Mende s’est même posé la question de savoir « qui est Jean-Marc Ayrault pour donner des leçons aux congolais ». Le leader de la Convention des congolais unis (CCU) invite le gouvernement français à s’occuper de ses affaires internes. « La Rd-Congo est un pays indépendant et souverain », martèle-t-il, avant d’indiquer que les congolais sont assez mâtures pour trouver des solutions à leurs problèmes. Zabulon Kafubu


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top