Liens commerciaux

0

Stephen Hickey, Conseiller politique à la Mission du Royaume-Uni auprès des Nations Unies, a déclaré que Joseph Kabila a évoqué la possibilité de modifier la constitution. Le chef de l’Etat congolais l’aurait dit pendant l’audience qu’il a accordée à la délégation du Conseil de Sécurité présente depuis le 11 novembre à Kinshasa.

« Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont demandé au Président de la RDC de confirmer qu’il ne sera pas candidat. Le Président Kabila a dit qu’il ne sera pas candidat et qu’il ne briguera pas un troisième mandat. Il a dit clairement dit que la constitution pourrait être modifiée. »






Dans un autre tweet. Stephen Hickey précise que Joseph Kabila était curieux de constater le fait que la communauté internationale se focalise sur le cas congolais.

« Le Président Kabila a dit qu’il est curieux de nous voir nous concentrer sur les violations de la constitution en RDC alors que rien ne dit sur les pays de la sous-région à ce propos »

Les membres du Conseil de sécurité auraient également insisté sur la libération des prisonniers dits politiques. Ce à quoi Kabila aurait répondu en demandant qu’on lui transmette la liste desdits prisonniers.
ACTUALITE.CD
" rel="image_src" width="400">
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top