0
Liens commerciaux



Le président du Congrès National Congolais –CNC- en tant que Député national était hier, mardi 15 novembre 2016, au Palais du Peuple afin d’assister à l’oral de Kabila sur l’état de la nation. A l'issue de cette rencontre, dans les couloirs de ce temple de la démocratie, l’homme s’est confié aux professionnels des médias. Le politique est au service du bien commun dans l’exercice mais aussi dans la conquête du pouvoir, a-t-il martelé. Et de poursuivre que tous les acteurs majeurs du pays doivent, pour ce faire, souscrire au schéma de la paix. Face à l’impasse politico-électorale au Congo-Kinshasa, seule la voie du dialogue tracerait, pour lui, une perspective pacifique pour la nation. Il ne faut pas que la RDC devienne comme une Libye bis. D’où, appelle-t-il tout congolais à s’inscrire dans la dynamique du processus lancé à la cité de l’Union Africaine.

Pius Muabilu Mbayo soutient de tout cœur l’option levée par le Chef de l’Etat d’entamer l’application des dispositions de l’Accord Politique du dialogue national présidé par l’ancien Premier Ministre Togolais, Edem Kodjo, du 1er septembre au 18 octobre 2016. "Nous devons faire de l'altruisme, servir notre peuple, faire de la RDC une nation radieuse, rayonnante, respectée, une nation avec un peuple fort, une nation unie qui vit et aspire au bonheur et à la prospérité, une Nation ouverte vers le monde", lâche-t-il là, un des slogans phares de son parti, le CNC. Le pays se trouve, à ses yeux, dans un tournant décisif. Mais, il estime qu’il ne faut pas opter pour le chaos. ‘’Il est aberrant de voir des fils et filles de la République Démocratique du Congo aller se réunir à l’extérieur tant à Gorée qu’à Genval pour revenir avec des discours braqués qui exposent le Congo-Kinshasa, notre patrimoine commun ‘’, s’est exclamé le président du Congrès National Congolais. Les congolais doivent être éveillés, pour Pius Muabilu Mbayo. En effet, l’ingérence étrangère dans nombre de pays en Afrique comme ailleurs à travers la planète a généré des véritables Etats chaotiques. Alors que c’est la perspective de l’établissement des paradis étaient brandis. En passant, il va citer le cas de la Libye ainsi que d’autres pays frères et amis qui continuent d’être dans des situations graves. Il est d’intérêt commun pour la République que toutes les forces politiques et sociales puissent s’inscrire dans le cadre du dialogue et soutenir, ainsi, l’élan donné aux pourparlers menés par Kodjo. Cela, en lieu et place de camper sans accepter des compromis politiques ni proposer des alternatives constructives et acceptables. Pius Muabilu crie non au chaos !
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top