Liens commerciaux

0

Suite à la crispation persistante de la tension politique en RDC et le travail inachevé d’Edem Kodjo, le facilitateur désigné par l’Union africaine (UA), la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) apparait comme l’ultime recours afin d’éviter une crise plus grande en RDC. Après une participation « délicate » au Dialogue politique de la Cité de l’UA et au Conclave du Rassemblement, les évêques voient leur rôle davantage renforcé par cette mission leur confiée par Kabila qu’est celle de convaincre le MLC de Bemba et le Rassemblent de Tshisekedi à adhérer à l’accord politique de la Cité de l’UA. Aujourd’hui, l’église catholique va jouer ce rôle d’airbag pour atténuer le choc annoncé le 19 décembre. Ce malgré le fait qu’une bonne partie de la Majorité présidentielle avait ouvertement manifesté sa colère après le retrait de la CENCO du Dialogue piloté par Kodjo.

Plusieurs observateurs et membres de ce qu’on appelle la communauté internationale voient en ce positionnement de la CENCO comme une opportunité à ne pas gaspiller.

« Aujourd’hui, face à l’espoir réel de contacts constructifs entre les deux camps sur l’intervention personne du chef de l’Etat, la Monusco tient à réaffirmer qu’elle soutient entièrement les efforts nobles des évêques catholiques, » a d’ailleurs dit Maman Sidikou, Représentant spécial du secrétaire général de de l’ONU
Deux jours plus tôt, c’est Human Rights Watch qui se félicitait de l’initiative de Joseph Kabila d’impliquer davantage la CENCO dans les efforts de décrispation du paysage politique congolais.

« Étant donné son soutien permanent et populaire, la navette diplomatique de l’Église peut contribuer à éviter une crise à grande échelle dans les semaines à venir. Le fait que Kabila ait demandé l’implication de la CENCO est un signe positif et s’avère cohérent avec l’appel lancé, la semaine dernière, par les dirigeants de la région pour inciter tous les camps à renforcer les mesures propres à rétablir la confiance, » dit la note signée par la Chercheure Ida Sawyer.
Bien accueillie par le Rassemblement qui lui a même remis une copie de son cahier des charges, la CENCO sera butée notamment à la tension née de l’interdiction du meeting prévu le 5 novembre par Etienne Tshisekedi et ses alliés à Kinshasa.

Patient LIGODI


En savoir plus sur https://actualite.cd/2016/11/04/kabila-traite-cenco-glissement-douceur/#oFqzyjY3qqX84bFI.99
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top