Liens commerciaux

0
Une tension est observée, samedi 12 novembre, à la frontière entre le Rwanda et la RDC à la suite de la mort d’un jeune congolais abattu à la petite barrière. Les militaires rwandais qui ont abattu ce jeune l'accusent d'avoir traversé illégalement leur frontière.









Révoltés par cet acte, les jeunes de Goma voulaient à tout prix se rendre au Rwanda avec une arme qu’ils tentaient d’arracher à un policier congolais. Ils ont été maîtrisés et calmés par des policiers venus en renfort à la petite barrière. Des policiers sont toujours en position d’alerte de part et d’autres de la frontière entre les deux pays.

Le corps de la victime a été rapatrié à Goma après signature à Rubavu (Rwanda), d’un rapport bilatéral circonstanciel de remise du corps. La dépouille a été par la suite déposée à la morgue de l’Hôpital Général de Goma (Nord-Kivu). Pour rappel, les militaires rwandais sont accusés à mainte reprise d’abattre les Congolais à cette frontière entre Goma et Gisenyi.

La famille du jeune homme est inconsolable et déçue également du silence des autorités congolaises face à ce drame.
En juillet 2015, la Commission mixte Rwanda-RDC avait procédé à la reconstitution des bornes physiques dans la partie du Nord-Kivu, sur recommandation de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL). L’objectif était d’établir les limites frontalières physiques qui séparent les deux pays, afin de mettre fin au mal entendu et incidents frontaliers entre les deux pays.


radiookapi.net
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top