0
Liens commerciaux



Le Porte-parole de la Nouvelle Classe Politique et Sociale, Steve Mbikayi, tient à l’appropriation de l’accord du 18 octobre 2016 par la population congolaise, dans son ensemble. Voilà pourquoi, une semaine seulement après avoir lancé la campagne de vulgarisation des résolutions dudit Accord, le Président National du Parti Travailliste a, au cours d’une grande activité, lancé la distribution de l’Accord, cette fois traduit en langues nationales. C’était hier, dimanche 6 octobre, dans la commune de Ngaba, à Kinshasa. Il y a donc quatre versions. La version en Kikongo a été envoyé, par voie électronique, à la province du Bandundu et du Kongo Central ; la version Swahili dans l’ex. province du Katanga ; la version Tshiluba dans le Kasaï et la version lingala à Kinshasa et dans la province de l’Equateur. Par ailleurs, au niveau de la province de Kinshasa, Steve Mbikayi a prévu de descendre dans toutes les communes pour la vulgarisation de ce document important pour la survie de la République Démocratique du Congo. Déjà, la semaine prochaine, l’équipe de la Nouvelle Classe Politique et Sociale, conduite par Steve Mbikayi sera dans la commune de Masina dans le district de la Tshangu. Signalons qu’après avoir présenté l’accord en lingala à la population de Ngaba hier, le Porte-parole de la NCPS a pris tout son temps, pour balayer d’un revers de la main toutes les questions lui posées par la population et aussi levé le voile sur toutes les zones d’ombres. C’est donc une campagne pour la paix et la vulgarisation de l’accord sur toute l’étendue du territoire national. «Je crois que c’est très important d’apporter des éclaircissements sur toutes les préoccupations de notre population au sujet de l’accord car, nous avons constaté qu’il y a beaucoup d’intox et désinformations. La population n’était pas au courant du contenu. Voilà pourquoi, nous avons jugé bon de lui expliquer en long. Nous ne sommes pas partis au dialogue pour des postes, mais plutôt pour rechercher la paix. Au lieu de passer par des casses, villes mortes, etc., nous avons opté pour la paix. Nous avons laissé l’ouverture pour permettre à nos frères du Rassemblement qui sont aussi des congolais comme nous de venir signer l’accord», a-t-il dit devant la presse. La NCPS s’est réjouit du dépôt du cahier des charges du Rassemblement à la CENCO. A en croire Mbikayi, cela s’inscrit dans le cadre de la recherche de la paix. Il a profité de cette occasion pour demander à d’autres leaders qui ont pris part au dialogue de faire de même pour faciliter une large adhésion et que la population s’approprie l’Accord. Car, dit-il, il en va de l’intérêt de la Nation. Par ailleurs, devant la presse, le Patron de la NCPS a également apporté des éclaircissements notamment, sur le financement de cette campagne de vulgarisation. « Je tiens à rappeler que cette campagne est financé par notre propre poche. Je mets quiconque au défis, à la majorité et à l’opposition de me dire chez qui je reçu un seul dollar pour ces différentes activités. De la même manière que j’ai fais la campagne pour la tenue du dialogue, de la même manière que je fais campagne pour la paix et pour l’accord», a-t-il ajouté. Ci-dessous, le résumé de l’Accord politique issu du dialogue, version lingala.









Tina ya masolo (Préambule)



Biso batindami ya

Masanga ya politique ya opposition, ya majorité (pouvoir), mpe mangomba etalaka bovandi ya bato (société civile).
Tosangani na masolo ya bo yokani to Dialogue politique national inclusif pona koluka biyano malamu na mikakatano oyo etelemeli mboka na biso Congo, liboso ya bo Sali maponami. Maponami ya kimia, mpe ya bonsomi oyo ekondimama na bayi mboka banso.Kolandisama mikano mia mobeko likonzi (constitution).

Na botosi ya :

Mobeko likonzi ;
Ordonnance ya mokonzi ya mboka oyo ebengisi masolo (Dialogue national inclusif) ;
Résolution 2277 ya conseil de sécurité ya Nations Unis ;
Mpe namibeko mosusu.
Tozui mokano ya :

Kotosa mobeko likonzi kobanda na article ya yambo tina suka.
Kosala ete mikakatano ya maponami oyo etelemeli mboka na biso ezua biyano na nzela ya bosololi, boyokani mpe na kimia nionso.
Mpe toyokani ete, bizaleli oyo ya Démocratie ekola mpe etosama na bayi mboka nionso.
Bokitani na ebonga ya bokonzi ya mboka na biso esalamaka na kimia, na bonsomi nionso mpe ekoma mo mesanonatina ete makila ya bayi mboka etanga lisusu te ;
Toyokani ete, mikano oyo tokozua, mpe oyo ekozala likolo na biso nionso ezala oyo moko na moko na biso andimi (consensus).
Na miso ya nzambe, ekolo mobimba, Afrika mpe molongo mobimba (monde) toyokani ete :

MOKAPO YA YAMBO: BUKU YA BA PONI
(Du fichier électoral)

Na bolandi mateya ya bato ya buania ya CENI, ONU na OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) na maye matali ma ponomi (les experts) nde bongo tosengi na CENI asilisa mosala naye ya bosali buku ya ba poni ya sika oyo ekolongola ba kombo ya bakufi mpe ekobakisa kombo ya bana oyo bakokisi mibu ya ko voté mpe bayi mboka oyo bazuami na mboka ya ba paya.

Na koboya kobebisa tango inso misolo ya l’Etat, nako bandelaka buku ya ba poni,tosengi na mbula matari, asala ete office Nationale d’identification de la population na mokuse « ONIP » esala fichier général permanent ya bayi mboka nionso.

MOKAPO YA MIBALE: LOLENGE YA BOKITANI YA MA PONOMI
(De la séquence des élections).

Pona makambu ya ma ponomi ewumela te, toyokani ete maponomi ya mokonzi ya mboka, ba députés nationaux mpe ba provinciaux esalema na mokolo moko.

Soki pe misolo ezali, na ba locale, municipale na urbaine esalema kaka na mokolo wana.

MOKAPO YA MISATO: MANAKA YA MAPONOMI
(Du calendrier electoral)

Lokola ete mosala ya maponomi ekozala makasi, tosengi na CENI apesa biso buku ya baponiya sika yambo tokoma le 31 juillet 2017.
Abengisa maponomi sima yamokolo yabobimisi mobeko ya bokaboli bibonga (répartition des sièges), yambo tokoma le 30 octobre 2017.
To pesi na CENI sanza motoba (6 mois), kobanda le 30 octobre 2017 pona ko salisa ma ponomi na mboka.
MOKAPO YA MINE : MISOLO ETALI MAPONOMI
(Du budget et du financement des élections).

Tosengi na CENI asalela biso budget oyo esengeli pona kolakisa ete maponomi nionso eko salema malamu mpe na bosolo na kotosa mikano oyo tozui.
Tosengi na gouvernement apesa misolo mpe makoki nionso oyo CENI asengi natina ya kosala mosala naye malamu.
Tosengi lisusu na basali mibeko to ba parlementaire, basalaka contrôle sima ya sanza misato nionso na lolenge CENI akosalela misolo ya maponomi.
MOKAPO YA MITANO: BOKAMBEMI YA MBOKA
(Des institutions de la République)



Na kotala malamu ete maponomi masalami te na tango oyo mobeko likonzi elengelaki mpe na boluki ete, maponomi esalema na boyokani ya biso banso. Tosengi ete :

Mokonzi ya mboka atikala na ebonga naye kino maponomi ekopesa biso mokonzi ya sika.
Premier ministre mokambi ya gouvernement na tango oyo akowuta na lisanga ya baye opposition oyo ba signer boyokani oyo (accord) ;
Ba députés nationaux, ba provinciaux, ba sénateurs, ba gouverneurs na ba vice gouverneurs ba tikala na bibonga na bango kino maponomi ya bakitani na bango eko salema.
MOKAPO YA MOTOBA : BOTIEYI NA MISALA YA BOYO KANI
OYO (de la mise en œuvre d’ accord et son suivi)

Pona botieyi na misala mikano nionso to kamati na masolo, toyokani ete totelemisa lisanga yabalandeli (comité de suivi).Lisanga ya balandeli wana esalemi lolenge eye : Bato sambo (7) ya majorité, sambo ya opposition mpe mineyi ya société civile.

MOKAPO YA SAMBO: MABONGISI MA SUKA
(Des dispositions finales).

Boyokani oyo epesi nzela na bayi politique nionso mpe nabaye ya société civile oyo bazalaki te na masolo, baya ko tiya mokoloto na bango (signature) pona kolakisa ete bandimi boyokani oyo.

Esalemi na Kinshasa, 05/11/2016

Honorable Steve MBIKAYI

Porte – parole


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top