Liens commerciaux
           

0


Le gouvernement Matata démissionnaire, les députés nationaux qui étaient élevés au rang de ministres nationaux ont repris leurs places à la chambre basse du parlement dès lundi 26 décembre 2016.




Dès la première séance plénière qui a suivi l’investiture de la nouvelle équipe gouvernementale, donc. Ceux parmi eux qui ont écrit au président de l’Assemblée national, Aubin Minaku, ont été présentés à leurs collègues : Willy Makiashi, Germain Kambinga, etc





Pour le reste, Aubin Minaku attend des correspondances en bonne et due forme pour s’assurer de leurs intentions de réintégrer l’hémicycle. Faute de quoi leurs suppléants continueront à siéger à leurs places.
Il sied de noter, cependant, que s’agissant de récupérations de sièges, le retour de ces anciens membres du gouvernement ne fait pas l’objet de validation de mandats, du fait que ces élus du peuple n’avaient pas perdu lesdits sièges : ils les avaient que cédés et pouvaient que les reprendre, chacun, sans aucune autre formule.








Il sied d’indiquer que la validation de mandat intervient quand un député ou un sénateur occupe une fonction incompatible à sa mission parlementaire, ou s’il se trouve dans un empêchement définitif, ou s’il meurt. Comme il n’en est pas le cas, Makiashi et consorts ne pouvaient que rejoindre leurs prédécesseurs : Vahamwiti, Mbwinga, Nemoyato, etc.MODESTE MBUYI
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top