Liens commerciaux

0


La dernière, peut-être pas, prolongation des négociations a été obtenue vendredi soir. Le samedi, les rapports de deux commissions restantes doivent être adoptés (Élection et Institutions). Pourtant, les divergences persistent à la Commission Institution sur l’avenir du président Kabila et la gestion du pays après le 19 décembre. Pour François Mwamba et Valentin Mubake du Rassemblement, il doit être acté clairement que le 20 décembre, Jospeh Kabila ne sera plus président de la République. Et c’est, pour eux, la bonne base pour débuter les discussions et surtout envisager un scénario commun de gestion de la période qui va précèder la tenue des élections. Par contre, pour les signataires de l’Accord du 18 octobre, le président Kabila restera en fonction jusqu’à l’installation du nouveau président élu. Mbikayi et Shadari évoquent l’article 70 de la constitution. Ils soutiennent leurs arguments par l’arrêt de la cour constitutionnelle. Blocage total! Il aura fallu les navettes des évêques chez Tshisekedi et Kabila pour que les choses bougent. Une option a été levée mais elle reste secrète. Le Rassemblement souhaite voir le président Kabila jouer le rôle d’un «président protocolaire». Donc, pour les ténors de cette plateforme, Kabila pourra rester en place sous cette nouvelle casquette. La plénière de ce samedi devra encore trancher.




Alphonse Muderhwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
....
 
Top